Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Deplacements Pr


Le premier quotidien du voyage d'affaires et des déplacements professionnels





Des Google Glass pour voyageurs d'affaires


On le sait, la mobilité est devenue l'arme de développement logiciels des grands groupes américains. Preuve en est avec l'annonce de "google glass" spécialement développées pour les voyageurs d'affaires. Pas moins de 50 programmes dédiés seraient ainsi associés aux lunettes de Google... Ou de tout autre fabricant qui s'imposerait sur le marché. Citrix, qui participe à ces développements, se dit confiant dans la demande qui, selon les experts, devrait exploser en 2016.



Si aujourd'hui les Google Glass surprennent encore, tous les spécialistes affirment que dans moins de cinq ans, elles seront intégrés à notre quotidien. Selon nos sources, Amex et CWT travailleraient dans leurs labs respectifs à l'adaptation d'une offre de services adaptées aux Google Glass. Pour les voyageurs d'affaires, cinq programmes prioritaires sont en cours de développement. Le plus important permettra de résumer sur l'écran des lunettes l'ensemble du planning associé aux déplacements professionnels. Enrichi de données diverses (météo, circulation routière...), il permettra d'aider le voyageur à s'adapter à son environnement et ses horaires. En cas de retard, l'application pourra engager les modifications du billet et informer en temps réel le voyageur.

Autre outil attendu, la géolocalisation du voyageur et son assistance géographique permanente. Une sorte de GPS qui évite de perdre du temps. Associée aux commandes vocales, la recherche sur le web d'un hôtel ou de tout autres services sera facilitée tout comme la communication permanente, en visio, avec ses collaborateurs ou son assistante. Il reste à régler le problème du prix. A 1500 € la monture, pas certains que l'objet soit très répandu chez les voyageurs d'affaires. Mais si la demande augmente, on peut estimer que le prix moyen sera divisé par 5 d'ici à trois ans.

A 1500 € l'écran, le nombre d'utilisateurs risque d'être limité
A 1500 € l'écran, le nombre d'utilisateurs risque d'être limité