Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 22 Février 2016

Des TER supprimés... faute de conducteurs (avec vidéo)



Les voyageurs d'affaires vont voir moins de TER circuler pendant les heures creuses dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie et en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes. Cette baisse du trafic n'est pas liée à des travaux ou des grèves, mais tout bonnement à un manque de conducteurs. La SNCF n'a pas recruté suffisamment de cheminots pour assurer en particulier le remplacement des départs de conducteurs en retraite.



La SNCF a mis en place un "plan de transport adapté" (PTA) du 29 février au 16 avril en Picardie et du 7 mars au 16 avril dans le Nord-Pas-de-Calais car elle manque de conducteurs et ne peut donc pas assurer tous les services. Elle a ainsi supprimé plusieurs TER programmés en heure creuse dans ces deux régions. Certaines rames seront remplacées par des bus.

La compagnie ferroviaire a expliqué que le PTA concerne "moins de 0,5%" de ses clients dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie. Environ "30 trains en moyenne par jour sur 1.250 trains" ont été supprimés. Céline Czernak, responsable des relations presse chez SNCF Mobilités pour la région souligne que "Cela concerne des trains très peu fréquentés que nous avons choisis en période creuse et surtout pas des trains domicile-travail".

La SNCF fait face à cette pénurie de conducteurs car elle a des difficultés à les recruter. En effet, la moitié des candidats abandonnent au cours des 18 mois de formation. Ils sont soit rebutés par les conditions de travail (horaires décalés, etc), soit échouent aux tests médicaux (consommation de psychotropes ou de cannabis, maladie...), soit ratent la formation qui repose en grande sur un apprentissage par cœur.

La vidéo diffusée par France Télévision (France2)