Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 2 Novembre 2014

Des VTC s'opposent à UberPop



Les taxis ne sont pas les seuls à être remontés contre Uber. Le Journal du Dimanche révèle que trois sociétés de VTC assignent lundi la compagnie américaine devant le tribunal de commerce de Paris, pour «concurrence déloyale».



En plus de s'attirer les foudres de la justice française et des taxis, UberPop – le service d'Uber présenté comme du covoiturage urbain – fâche les sociétés de VTC : LeCab, Greentomatocars et Transdev Shuttle France (Veolia). Elles estiment qu'il s'agit ici de concurrence déloyale. Elles ont donc ont assigné en référé leur concurrent devant le tribunal de commerce de Paris. Les VTC mettent en avant que ce service ne suit pas la nouvelle obligation de formation des chauffeurs mis en place avec la loi du 1er octobre 2014. Uber a réagi en indiquant qu'elle «défendra vigoureusement ses intérêts et ceux de ses utilisateurs». Le tribunal fera part de sa décision le 21 novembre.

UberPop, qui permet à des particuliers d'offrir leurs services comme chauffeur, a déjà été condamné à une amende de 100 000 euros par le tribunal correctionnel de Paris le 16 octobre. La cour a mis en avant qu'Uber présente son service comme du covoiturage alors qu'il s'agit en réalité d'une offre payante de transport de particulier. L'entreprise américain a fait appel de cette décision.