Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Des asticots comme amuse-bouche sur Qantas


Alors qu’elle rentrait chez elle après un séjour à Los Angeles sur un vol Qantas, Victoria Cleven a voulu grignoter le sachet de fruits secs offert par la compagnie. Intriguée par le goût étrange du snack, elle a regardé l’intérieur du paquet pour découvrir que des asticots se régalaient déjà de son repas.



Des asticots comme amuse-bouche sur Qantas
Victoria Cleven a eu bien du mal à digérer le sachet de noix et fruits secs proposé par Qantas alors qu’elle était à bord du Los Angeles-Melbourne, le 29 avril 2012. Ce n’est pas son prix qui l’a rebuté puisqu’il était offert gratuitement par les hôtesses… mais son contenu. Le paquet qu’elle avait ouvert dans la pénombre puis commencé à manger, était en fait rempli de vers. «ça avait un goût bizarre. J'ai allumé la lumière et j'ai regardé dans le sachet. Il y avait des asticots qui sortaient de partout», a-t-elle confié dans les pages du journal de Melbourne, le Herald-Sun, le 2 avril 2012. Horrifiée par sa découverte, elle a demandé à son fils de 15 ans de vérifier les deux autres snacks distribués : eux aussi grouillaient de petites bestioles. Contacté par l’AFP, le porte-parole de la compagnie australienne a indiqué que l’affaire était prise au sérieux «Nous sommes en discussion avec le fournisseur des sachets pour essayer de comprendre ce qui a pu se passer». La passagère, qui avait dépensé 1600 dollars pour ce vol, s’est vue proposer une compensation de 400 dollars en dédommagement pour ce repas peu ragoûtant. Une somme qu’elle a jugé insuffisante. Et en attendant qu’une entente soit trouvée, la voyageuse a déjà assuré qu’elle éviterait de manger dans les avions à l’avenir.