Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Des changements à la pelle pour EasyJet


Alors qu'EasyJet se prépare à faire face aux conséquences compliquées du Brexit, sa patronne Carolyn McCall a donné sa démission. Elle va quitter la compagnie à la fin de l'année pour prendre les commandes du groupe de télévision ITV. Quelques jours plus tôt, l'entreprise avait également annoncé la création d'EasyJet Europe basée à Vienne, réponse à la sortie du Royaume-Uni de l'UE.



Carolyn McCall va quitter EasyJet fin 2017 - Crédit : EasyJet/Tim Anderson
Carolyn McCall va quitter EasyJet fin 2017 - Crédit : EasyJet/Tim Anderson
La patronne d'EasyJet, Carolyn McCall, démissionne. La compagnie aérienne britannique indique dans un communiqué daté du 17 juillet 2017 : "Carolyn McCall a fait part au conseil d'administration de son intention de quitter EasyJet pour devenir directrice générale d'ITV. Elle devrait quitter EasyJet vers la fin de l'année".

Le président du transporteur, John Barton rappelle que "Carolyn a conçu et dirigé l'équipe de direction qui a transformé la performance d'EasyJet dans tous ses aspects depuis 2010".

Ce départ prend place alors qu'EasyJet se prépare à faire face à un challenge de taille : le Brexit. Toutefois, l'entreprise travaille comme prévu pour minimiser les conséquences de cette sortie de l'Europe.

Une nouvelle compagnie pour faire face au Brexit
EasyJet se prépare, en effet, à lancer une nouvelle compagnie basée à Vienne : EasyJet Europe. Elle a indiqué le 14 juillet 2017 qu'elle avait "soumis plus tôt cette année une candidature auprès d'Austro Control pour l'obtention d'un Certificat de Transport Aérien (CTA) et auprès du ministère fédéral autrichien des Transports, de l'Innovation et de la Technologie pour l'obtention d'une licence de transporteur aérien".

Cette nouvelle filiale lui permettra "de continuer à voler à la fois à travers l'Europe et en domestique au sein de pays européens, une fois que le Royaume-Uni aura quitté l'UE".

EasyJet Europe gérera la centaine d'avions et les 4000 salariés actuellement présents dans l'UE tandis qu'EasyJet sera chargée de l'exploitation des 140 avions et 6000 employés basés au Royaume-Uni. L'entreprise assure qu'aucun transfert de personnel n'est prévu entre les deux pays.