Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 15 Juin 2011

Des dangers du portable en avion



La rituelle annonce de sécurité, préalable à chaque déplacement professionnel en avion, est depuis longtemps assimilée par les voyageurs d’affaires. A tel point qu’on en oublierait presque l’intérêt de certaines interdictions, en particulier pour l’utilisation des téléphones portables. Qui ne s’est jamais posé la question : «Que peut-il vraiment se passer si je reçois un appel en vol» ? Et bien l’étude de la Carnegie Mellon University apporte de nouvelles réponses, qui devraient refréner les ardeurs des passagers les plus aventureux.



Des dangers du portable en avion
L’étude, citée par ABC News et l’IATA, relève pas moins de 75 incidents liés à des appareils électroniques survenus sur des compagnies aériennes entre 2003 et 2009. Parmi ces appareils, c’est bien le téléphone portable qui fait office de suspect n°1. Les interférences provoquées par l’utilisation de ces «gadgets» perturbateurs brouilleraient des capteurs particulièrement sensibles cachés en cabine, à proximité des passagers. L’étude va plus loin, en indiquant que les risques prévus en cas d’utilisation de téléphones portables en vol a finalement été sous-estimée, et pourraient s’avérer plus graves que prévu.