Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Des détails sur la nouvelle "American Airlines"


AMR et US Airways Group ont annoncé, le 14 février 2013, que les Conseils d’Administration des deux compagnies avaient approuvé un accord de fusion définitif. Ensemble elles vont former un transporteur aérien dont la valeur des capitaux propres combinés s’élèvera, selon leurs estimations, à 11 milliards de dollars environ. Dans un communiqué, les deux entreprises ont donné des détails sur cette future holding.



Des détails sur la nouvelle "American Airlines"
Si la fusion est acceptée par le tribunal des faillites du district sud de New York ainsi que les autorités concernées, l’opération devrait être finalisée au 3ème trimestre 2013. L’entreprise combinée portera alors le nom d’American Airlines, «l’une des marques les plus reconnues au monde», explique le communiqué. «La fusion offrira des avantages aux passagers des deux compagnies, ainsi qu’à leurs communautés, employés, investisseurs et créanciers. Les passagers auront accès à un plus large choix et à un plus grand nombre de liaisons à travers le réseau mondial plus étendu de la compagnie combinée, mais aussi grâce à l’alliance oneworld, dont American Airlines est l’un des membres fondateurs», ajoute t-il.
La nouvelle «American Airlines» offrira plus de 6.700 vols quotidiens vers 336 destinations dans 56 pays. Elle prévoit de maintenir tous les hubs actuels des deux transporteurs actuels. «Les deux compagnies s’attendent à ce que leurs transporteurs régionaux, American Eagle pour AMR Corporation et Piedmont et PSA pour US Airways, continuent à opérer en tant qu’entités distinctes, fournissant à la compagnie combinée un service de correspondances optimisé», précise l’annonce. Le siège de la compagnie sera installé à Dallas/Fort Worth mais «conservera une forte présence dirigeante et opérationnelle à Phœnix».

La compagnie combinée prévoit de :
- Proposer le plus large service sur la Côte Est et dans les régions centrales des USA, y compris la navette de la Côte Est, en améliorant la position concurrentielle de la compagnie combinée.
- Étendre sa présence et renforcer son réseau dans l’ouest des USA.
- Conforter la position d’American Airlines en tant que compagnie leader en Amérique latine et dans les Caraïbes.
- Améliorer la connectivité au sein de l’alliance oneworld, y compris les co-entreprises avec British Airways et Iberia sur l’Atlantique et avec Japan Airlines et Qantas sur le Pacifique, créant ainsi plus d’options de voyage et d’avantages sur les réseaux domestiques et internationaux.
- Desservir 21 destinations en Europe et au Moyen-Orient.
- Maintenir les hubs actuels d’American Airlines et d’US Airways pour proposer plus de choix aux clients.
- Améliorer les flux de trafic à travers les hubs existants des deux compagnies.
- Développer le service au départ de ces hubs afin d’offrir un service accru sur les marchés existants, ainsi que vers de nouvelles destinations.
- Fournir une expérience de voyage de premier choix grâce à des initiatives innovantes visant à proposer plus de confort et de connectivité à bord aux passagers.
- Améliorer les avantages des programmes de fidélisation grâce à des opportunités étendues pour cumuler et échanger des miles contre des primes de voyages sur le réseau combiné.

«Les clients peuvent continuer à réserver, suivre et gérer leurs vols et leurs activités de voyageurs fréquents sur les sites AA.com ou USAirways.com. Ils continueront aussi à bénéficier des avantages des programmes de fidélisation AAdvantage et Dividend Miles qui ne font, à ce jour, l’objet d’aucun changement dans le cadre de la fusion. Tous les miles des deux programmes seront conservés. Suite à l’accord sur la fusion, les membres des deux programmes de fidélisation seront informés de toute modification éventuelle, comme par exemple la consolidation des comptes ou l’harmonisation des avantages», préviennent les deux compagnies.

L’organigramme
Tom Horton, Chairman, Président & CEO d’American Airlines, sera le Chairman du Conseil d’Administration de la compagnie combinée jusqu’à la première Assemblée Générale annuelle des actionnaires. Il sera également le représentant de la compagnie combinée auprès de l’alliance oneworld, dont il est actuellement Chairman, et de IATA pour la même durée. Doug Parker, Chairman & CEO de US Airways, sera CEO et membre du Comité de direction. Il assumera les fonctions de Chairman du Conseil d’Administration lorsque le mandat de Tom Horton prendra fin. «Le Conseil d’Administration sera initialement composé de 12 membres : 3 représentants d’American Airlines dont Tom Horton, 4 représentants de US Airways dont Doug Parker, et 5 représentants des créditeurs d’AMR». Comme cela avait déjà été évoqué par DéplacementsPros.com, l’ensemble des actions ordinaires de la compagnie combinée remises aux actionnaires d’US Airways représentera 28% des capitaux propres de la compagnie combinée. Les 72% restants des capitaux propres de la compagnie combinée seront distribués aux parties prenantes d’AMR et leurs filiales débitrices enregistrées dans le cadre du Chapitre 11, aux syndicats d’American et aux employés actuels d’AMR.

Les commandes d’avions
La compagnie combinée prévoit de prendre livraison plus de 600 nouveaux appareils, dont 517 monocouloirs et 90 gros porteurs. Ils seront équipés du wi-fi à bord et de la classe intermédiaire «Main Cabin Extra» permettant de bénéficier de 10 à 15 cm d’espace supplémentaire pour les jambes sur plusieurs rangs de la cabine principale. La flotte de l’entreprise combinée offrira également des sièges-lits inclinables à l’horizontale avec accès couloir individuel sur les nouveaux B777-300ER d’American et sur les A321 transcontinentaux dont la livraison est prévue plus tard cette année. Comme les A330 du service international Envoy d’US Airways, les B777-200 et les B767-300 d’American seront reconfigurés et équipés de sièges lits inclinables à 180 degrés en classe premium afin d’harmoniser l’expérience de voyage des passagers sur la compagnie combinée.