Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Des pilotes accusent Aeroflot de privilégier les économies à la sécurité


En ces temps de crise et de forte concurrence, les compagnies aériennes tentent de réduire leurs coûts. Mais pour un syndicat de pilotes, Aeroflot va trop loin. Il assure que le transporteur russe met la sécurité de ses vols en danger à force de chercher les économies.



Le syndicat des pilotes de l'aéroport Cheremetievo de Moscou assure qu’Aeroflot privilégie les économies à la sécurité de ses avions et de ses passagers. Dans un communiqué publié le 28 janvier 2014, l’organisation dénonce «les agissements de la direction d'Aeroflot qui mettent en danger la vie et la santé des passagers». Elle ajoute «Dans sa course au bénéfice, Aeroflot "presse" ses pilotes jusqu'à la dernière goutte». Le syndicat assure que l’entreprise ne respecte pas le régime de travail et de repos de ses salariés. Par exemple, elle leur refuserait leurs vacances. Les navigants précisent qu’ils «travaillent dans des conditions difficiles, ne parviennent pas à bien dormir en raison d'une grosse charge de travail, de la cadence et de la durée des vols». L’organisation conclut «Ce sont des pilotes fatigués, qui peuvent à tout moment s'endormir, qui assurent vos vols».
Selon le syndicat, trois leaders syndicaux qui avaient dénoncé ces conditions de travail ont été arrêtés en 2013 «pour des affaires fabriquées de toutes pièces». Il appelle les employés à manifester devant les locaux de la compagnie dans le centre de Moscou ce 29 janvier 2014.