Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Des pilotes d'El Al douchés à l'atterrissage


L'accumulation d'erreurs humaines semblent expliquer un incident jamais vu à l'atterrisage d'un appareil : les pilotes d'un avion d'El Al ont été douchés par le contenu d'un chariot de boissons au moment de poser leur avion à Tel Aviv.



C'est alors que l'appareil 747-400 d'El Al venant de Bangkok se positionnait pour atterrir à Tel Aviv que l'incident a eu lieu. Un chariot à boisson s'est mis à rouler en tête de l'appareil, franchissant la porte du cockpit pour déverser son contenu, bouteilles, liquides et glace sur les pilotes mais aussi sur la console centrale du cockpit. Les pilotes n'ont pas perdu leur sang-froid et la console n'a pas subi de faux contacts, l'atterrissage a donc pu se poursuivre sans autre problème. L'appareil a été bloqué sur le tarmac le temps d'une vérification et d'un séchage complet des instruments de bord.

Si les 450 passagers peuvent sourire de l'incident, l'équipage devra expliquer à la fois pourquoi le chariot n'était pas correctement verrouillé et surtout pourquoi la porte du cockpit était ouverte, alors que les consignes de sécurité obligent à un strict verrouillage du poste de pilotage. La compagnie et les autorités de l'Aviation Civile ont ouvert une enquête, nul doute que des sanctions vont tomber... Pour mémoire, les enquêtes après accident démontrent dans 90% des cas qu'ils ont eu lieu en raison d'un défaut de vigilance et/ou d'un enchainement de circonstances et d'erreurs humaines.