Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Des plateformes à l'amende


La Direction générale de la consommation, de la concurrence et la répression des fraudes (Dgccrf) épingle les sites de réservations hôtelières après avoir constaté que les informations tarifaires y étaient souvent incomplètes.



Des plateformes à l'amende
La Dgccrf reproche à ces sites un manque de "mise à jour régulière" et une information tarifaire souvent "lacunaire". Elle associe également à certaines de ces plateformes de réservation des «pratiques commerciales déloyales». Sur les 675 sites Internet qui ont fait l'objet d'une enquête, 25% d'anomalie ont été observées.

La direction des fraudes dénonce des prix sans date de validité et qui n'incluraient pas toutes les prestations. Certains tarifs seraient parfois même différents que ceux proposés par les établissements. D'autres infractions ont été constatées, comme le surclassement des hôtels, la publicité mensongère, ou la présence injustifiée de certain label.

Selon la Dgccrf, certaines mentions légales obligatoires n'apparaissent pas toujours sur les sites, alors que des clauses abusives ont été mises en lumière, notamment concernant les modalités de paiement.