Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 14 Mars 2017

Des portiques de sécurité dans les gares de la région PACA



Christian Estrosi, le patron de la région Provence Côte d’azur l’a confirmé, des portiques de sécurité seront bien installés en septembre prochain dans une quarantaine de gares de la région PACA. Au total, ce seront 147 sites qui sont concernées dès la fin 2018 par ces mesures de sécurité.



Le TER à Eze-sur-Mer DR Wikimedia
Le TER à Eze-sur-Mer DR Wikimedia
Financés par la région, qui va embaucher un peu plus de 70 salariés, ces portiques seront fixes et mobiles pour préserver l’effet de surprise. Huit d’entre eux seront implantés en permanence dans 8 à 10 grandes gares régionales. Leur mission permettra le contrôle des passagers qui embarqueront dans les trains. Pour Christian Estrosi, ces installations sont une réponse concrète à ceux qui refusent de prendre le train par peur des agressions physiques.

Pour les associations d’usagers, si le projet est louable, les mesures de contrôle risquent de prendre du temps et de d’engendrer d’importants retards. Le test réalisé à la gare des Arcs dans le Var, en 2016, a montré les limites du système avec un délai d’attente pour accéder au train qui a augmenté de 50 %. Christian Estrosi balaye ces arguments d’un revers de manche en évoquant un simple changement d’habitudes et va également poursuivre la mise en place de 5 à 6 brigades d’intervention mobiles dont la mission sera d’assurer la sécurité en gare et dans les trains.

Objectif annoncé de ces mesures, une diminution de 80 % des agressions et incivilités dans les trains de la région PACA.