Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 16 Juin 2015

Des portiques pour contrôler les billets TGV à Montparnasse et Marseille à la fin de l'année



La fraude coûte plus de 300 millions d'euros par an à la SNCF. La compagnie ferroviaire travaille ainsi sur un plan anti resquilleurs depuis plusieurs mois. L'une des mesures annoncées en février dernier, prévoit la fin de l'accès libre aux quais du TGV. Cette solution va être testée dans les gares de Montparnasse (Paris) et de Saint-Charles (Marseille) à la fin de l'année.



Les voyageurs d'affaires devront montrer patte blanche ou plutôt leur ticket avant de prendre leur TGV dans les gares de Montparnasse (Paris) et de Saint-Charles (Marseille) dès la fin de l'année. La SNCF va tester l'utilisation des portiques de contrôle des billets sur les quais des trains grandes lignes de ces deux installations dès la fin de l'année. Si cette mesure se montre efficace dans la lutte contre la fraude, les appareils seront ensuite généralisés dans les principales villes françaises comme Lyon, Lille ou Bordeaux.