Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Des riverains suisses voudraient déplacer l'aéroport de Bâle-Mulhouse


Le projet de raccordement ferroviaire de l’aéroport EuroAirport vers 2018 a été bien accueilli par les voyageurs d’affaires, les passagers et les acteurs de l’aérien. Les riverains de la plate-forme ne font pas preuve du même enthousiasme, craignant le trafic supplémentaire. Lors d’une assemblée générale annuelle du comité de protection de la population suisse, une association de riverains helvétiques a même proposé de déménager l’aéroport de 20 km vers le nord, ce qui le placerait plus près de Mulhouse.



Des riverains suisses voudraient déplacer l'aéroport de Bâle-Mulhouse
La proposition faite à Allschwil dans la banlieue ouest de Bâle et rapportée par le journal l’Alsace n’a semble t-il pas convaincu Christoph Brutschin, le ministre bâlois de l’Économie et vice-président de l’EuroAirport présent lors de cette assemblée annuelle des riverains suisses. «On est en droit se poser sérieusement la question de savoir s’il convient de maintenir l’aéroport à proximité d’une agglomération à forte densité de population», a plaidé Madeleine Göschke, la présidente de l’association des riverains suisses dans les page du quotidien Basler Zeitung. Elle souhaite également que l’interdiction de décollage de 23h et 6h soit prolongée également aux atterrissages qui sont actuellement autorisés jusqu’au minuit et dès 5h du matin. Cette demande semble beaucoup plus raisonnable qu’un déplacement de l’aéroport Bâle-Mulhouse de 20 km vers le nord surtout que, dans les faits, Bâle n’est pas la ville la plus touchée par le trafic : seuls 8 survols quotidiens sont autorisés. Le reste de l’activité se concentre au dessus de l’Hexagone pour éviter au maximum le survol de Bâle.