Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels


Des sites spécialisés pour des business class à prix bradés


Il fallait s'y attendre, après les comparateurs de vols qui scrutent les classes "éco", c'est au tour des comparateurs "tout business" de s'intéresser au marché en ligne français. Pas moins d'une dizaine d'entreprises sérieuses s'intéressent à ce marché aux Etats Unis, dans l'Hexagone l'offre est encore assez pauvre. Go Voyages propose bien d'étudier une demande de vol en classe affaires mais offre peu de réponse... L'option étant le plus souvent inefficace car elle renvoie les réponses en classe éco uniquement.



Même son de cloche pour "Volez tout confort" qui joue le rôle d'agence de voyages et n'offre aucune information en temps réel. Du temps perdu pour le consommateur. Et si l'on se promène sur le net, pas moins d'une dizaines de sites en .FR se disent présents sur le marché de la business class mais ne sont en fait que des relais de sites étrangers, souvent peu efficaces, et incapables de fournir la moindre réponse en temps réel. Aussi l'arrivée annoncée de One Travel et d'iflybusiness.com sonnerait-elle la mise en place d'offres plus structurées. Mais pour l'heure, la rumeur n'est pas confirmée et les deux sites se disent prêts à principalement travailler sur les trajets secondaires, c'est à dire au départ de pays plus ouverts que la France. Par exemple, un New York-Tokyo (annoncé à 2620 € l'aller-retour) ou un Beijing-Francfort (vendu à 1985 € l'aller-retour). Il reste que la question essentielle est de savoir si ces sites pourront opérer en France avec la même facilité que sur le continent Nord Américain. Le marché européen, plus captif, n'a pas besoin d'une concurrence tarifaire sur un segment maitrisé, et ultra rentable, pour les entreprises du transport aérien. Rien n'est encore joué mais il n'y a rien de surprenant à voir ce type de segment traiter en "low cost" par le net. Sans doute pour le plus grand plaisir des acheteurs... Et des voyageurs.

Hélène Retout

Lundi 16 Avril 2012


Notez