Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Des sondes douteuses sur les Airbus


Deux syndicats français de pilotes demandent le changement de sondes sur 9 Airbus de la compagnie Air France après une alerte lancée sur un appareil équipé des mêmes éléments en Asie.



Des sondes douteuses sur les Airbus
Sitôt que l'on parle de sondes, le grand public et les pilotes pensent au crash du Rio-Paris. L'alerte lancée mardi par l'Agence européenne de sécurité aérienne (EASA) n'échappe pas à la règle. Elle a alerté les compagnies après un incident sur une compagnie asiatique. Elle publie deux directives de navigabilité recommandant de changer les sondes mesurant l'angle d'attaque et d'incidence sur les long-courriers A330 et moyen-courriers A320 d'Airbus. En collaboration avec le constructeur, elle a également, comme toujours en pareil cas, édicté une procédure permettant aux pilotes de ligne de pouvoir faire face à ces problèmes de sonde.

Selon les syndicats de pilotes SNPL AF Alpa et le Spaf, neuf avions de type Airbus A320 sont équipés de ce type de sondes chez Air France et cinq cent appareils au total dans le monde. Selon le SNPL Alpa, il faut d'ailleurs aller plus loin. Il recommande aux pilotes de refuser de voler sur les avions concernés jusqu'au changement des sondes qui les équipent.