Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 14 Février 2016

Des voitures volantes au dessus de la Seine pour éviter les bouchons



Les voyageurs d'affaires pourraient bientôt dire adieu aux bouchons parisiens grâce à des voitures électriques capables de "voler" au dessus de la Seine. Les SeaBubbles ont été imaginés par Alain Thébault qui avait déjà co-designé avec Eric Tabarly l'hydroptère, un catamaran dont la coque s’élève et se maintient en équilibre hors de l’eau à partir d'une certaine vitesse, grâce à la portance d'un ensemble d'ailes immergées (les foils).



Le Seabubble s'inspire de l'Hydroptère. Il ressemble à une petite voiture qui, au lieu de 4 roues, est équipée de 4 foils lui permettant de voler au dessus de l'eau. Ce véhicule 4 places serait propulsé par un moteur électrique. Alain Thébault a expliqué au Figaro "Je cherche à rendre aux urbains l'accès aux fleuves, lacs et rivières". Les Seabubble seraient soumis à la réglementation fluviale/maritime des pays où ils circulent. Ils pourraient ainsi aller à 18km/h à Paris et 30 à San Francisco. Il ajoute "Dans un premier temps, il y aura des chauffeurs, mais rapidement, notre véhicule peut devenir autonome".

Son projet a obtenu le soutien financier de Henry Seydoux, le patron de Parrot. La mairie de Paris est également intéressée. La maire Anne Hidalgo aimerait en effet que la capitale soit la première ville à utiliser ses véhicules volants.

La construction du premier prototype vient de débuter. Les premières démonstrations pourraient ainsi avoir lieu à Paris en juin prochain. Le porteur du projet prévoit la mise en route de la production pour début 2017, si les financements nécessaires sont réunis. Le Seabubble pourrait être vendu autour de 30.000 euros.