Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 28 Mai 2012

Douanes : surveillance renforcée pour les voyageurs d'affaires



Traditionnellement, les voyageurs d'affaires ne sont pas spécifiquement concernés par les contrôles douaniers aux portes de sortie des aéroports. Pourtant, selon des sources internes, la situation pourrait bien évoluer ces prochains mois en raison d'un nombre important d'infractions constatées en peu de temps sur plusieurs voyageurs d'affaires contrôlés inopinément à l'arrivée de vols en provenance d'Asie du Sud-Est.



Douanes : surveillance renforcée pour les voyageurs d'affaires
Si la guerre des cigarettes et des alcools n'occupent plus le quotidien des douaniers, ce sont principalement les objets de contrebande et les contrefaçons de tout poil qui intéressent désormais les gabelous. Parmi les grandes vedettes de ces derniers mois : les faux sacs Vuitton, les fausses copies d'iPhone en provenance de Chine sans oublier les traditionnel Polos et autres tenues vestimentaires de marque dont les copies (quasi parfaites) inondent aujourd'hui la plupart des grands marchés d'Asie. Malgré des campagnes de prévention, parfois menées même au sein des entreprises, force est de constater que la tentation est souvent grande pour celles et ceux qui voyagent fréquemment. Un polo de marque vendu moins de 10 € sur un marché, souvent d'une qualité assez proche de l'original, il n'en faut pas plus pour se laisser avoir. Les douanes le rappellent très fréquemment : le prix détermine l'origine du produit. Un sac de marque vendu 10 à 20 fois moins cher n'est généralement qu'une copie, quelle qu'en soit la qualité. Au-delà, les services des douanes veulent sensibiliser les voyageurs d'affaires aux règles établies, rappelées d'ailleurs dans les halls d'arrivée de la plupart des grands aéroports français. Des exemples, qui mettent en scène un célèbre crocodile, viennent rappeler aux voyageurs les risques liés à l'importation de contrefaçons. Des dépliants, également mis à la disposition des Travel managers pour leur entreprise, précisent ce qu'il est possible aujourd'hui de rapporter d'un voyage et donnent quelques compléments juridiques sur les risques encourus si les contrôles inopinées faisaient apparaître des copies. Sont principalement visés les grands aéroports d'Asie, comme Hong Kong, Singapour ou Pékin… La douane rappelle qu'elle dispose d'un site Internet spécialement dédié à l'information des voyageurs.