Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Dreamliner : blocage jusqu’au mois de mai ?


Bloqués sur le tarmac depuis le 16 janvier, les B787 Dreamliner pourraient y rester au moins jusqu’à fin mars au moins mais sans doute un mois de plus selon certaines informations.



DR Boeing
DR Boeing
La compagnie américaine United Continental a indiqué mardi à l’Agence France Presse qu'elle ne s'attendait pas à une levée de l'interdiction de vol sur les Boeing 787 (dont elle possède six exemplaires) avant fin mars, et qu'elle avait ajusté ses plans de vol en conséquence. Plusieurs compagnies et en particulier les japonaises ANA et JAL sont ainsi obligées de jongler avec leurs programmes de vols puisque 50 appareils sont cloués au sol sur décision des autorités depuis le 16 janvier, après que deux batteries de ces avions ont brûlé, l'une le 7 janvier à Boston, l'autre le 16 janvier au Japon. Selon le Seattle Times, Boeing pourrait proposer dès cette semaine une solution temporaire pour permettre aux 787 de revoler. Mais même avec cette solution, l'interdiction de vol pourrait ne pas être levée avant mai, précisait le journal.