Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 5 Mai 2011

Droits des passagers : 14 compagnies pointées du doigt en Suisse


L'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) suisse a ouvert dernièrement une procédure pénale contre 14 compagnies aériennes. Il ne s’agit que d’un début, et les compagnies ne seront pas forcément condamnées. La démarche montre surtout l’attention portée au respect des droits des passagers.



Les 14 compagnies concernées par la procédure de l’OFAC sont visées par des plaintes déposées par les passagers, victimes de retards, d’annulations de vols ou encore de surbooking. Bien que n'appartenant pas à l'Europe économique et politique, la Suisse s'est associée au ciel européen et l’OFAC est chargé d’y appliquer la règlementation européenne publiée à la fin de l’année 2006, pour veiller au respect des droits des voyageurs. L’aviation civile doit donc pousser les compagnies à justifier de raisons valables et indépendantes de leurs volontés pour expliquer les problèmes intervenus au cours de différents vols. En cas de non respect des droits des passagers, l’indemnisation peut aller jusqu’à 600 euros.
L’Europe se montre de plus en plus attentive à ces droits du voyageur, et a d’ailleurs lancé récemment une vaste campagne d’information, pour inciter les passagers à prendre conscience de leurs droits et à les faire valoir.


Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.