Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


EasyJet a divisé par 2 sa perte avant impôts au 1er semestre


EasyJet a dévoilé ses résultats du premier semestre ainsi que ses performances de mars 2013 : la compagnie qui a transporté plus 4,87 millions de passagers en mars (+5,3 %) a annoncé avoir divisé sa perte avant impôts par deux au premier semestre.



EasyJet a divisé par 2 sa perte avant impôts au 1er semestre
Carolyn McCall, directrice générale d’EasyJet, a expliqué «Les pertes ont été divisées par deux au premier semestre par rapport à l’année précédente, grâce à une politique stricte en matière de déploiement de capacités et à l’attention portée à la gestion des coûts durant l’hiver. Nous avons également bénéficié de retraits de capacités opérés par des compagnies concurrentes, d’une période de Pâques arrivée plus tôt cette année et d’une météo mitigée au Royaume-Uni et dans le nord de l’Europe qui a favorisé les réservations dans les dernières semaines du premier semestre de l’exercice». Ainsi, l’augmentation du revenu par siège à taux de change constant pour le premier semestre clos au 31 mars 2013 est d’environ 8,5 %, légèrement supérieure aux perspectives annoncées le 24 janvier dernier. «L’augmentation du revenu par siège pour le premier semestre est supérieure d’environ 1,5 point en raison de la date de Pâques : le 31 mars 2013, soit une semaine plus tôt qu’en 2012», indique la compagnie
Par contre, EasyJet estime que la faiblesse de la livre sterling par rapport à l’euro, au dollar et au franc suisse devrait avoir un impact défavorable de £ 30 à £ 35 millions sur le premier semestre de l’exercice financier, auxquels devraient s’ajouter environ 5 millions de livres dus à l’évolution des coûts de carburant sur la période. Ainsi, le Conseil d’administration s’attend à une perte avant impôts pour les six mois clos au 31 mars 2013 entre £ 60 millions et £ 65 millions pour des prévisions qui se situaient entre £ 50 millions et £ 75 millions de pertes.
Le transporteur a profité de cette présentation de ses résultats pour annoncer qu’il avait décidé d’exercer ses options pour trois A320 «tout en menant à son terme son évaluation de flotte»