Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


EasyJet poursuivie pour discrimination


Trois voyageurs fréquents, handicapés, ont porté plainte contre EasyJet pour discrimination. En novembre 2008 et janvier 2009, la low-cost leur a refusé l’accès à ses avions en invoquant des raisons de sécurité car ils n'étaient pas accompagnés. Vendredi 9 décembre 2011, l’affaire était portée devant la cour correctionnelle de Bobigny où la compagnie risque une amende de 70 000 euros. Le jugement est en délibéré.



EasyJet poursuivie pour discrimination
EasyJet est poursuivie pour «discrimination en raison d’un handicap». Les plaignants, Miloudi Hafa, Laurent Giammartini et Karine Viera, n’ont pas obtenu l’autorisation de prendre leur avion à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle bien qu’ils avaient coché chacun la case «Fauteil-Roulant» lors de leur achat de billet sur le site web du transporteur. La compagnie, qui encourt une amende de 70 000 euros, assure que la sécurité a été l’unique motif de la décision. «Il faut que les passagers handicapés puissent mettre eux-mêmes le masque à oxygène, le gilet de sauvetage, mettre et enlever la ceinture de sécurité, comprendre les instructions en cas d'urgence et évacuer par leurs propres moyens», a expliqué un responsable d'EasyJet, interrogé par le tribunal. Mais les trois voyageurs réfutent cet argument puisqu’ils ont pris l’avion seul plusieurs fois sans aucun souci. L’Association des Paralysés de France qui s’est portée partie civile à leur coté, pointe plutôt du doigt le modèle économique choisi par le transporteur. «L'argument de la sécurité est le cache-sexe d'un modèle économique qui est celui du low-cost, avec des réductions de coûts, le but étant qu'il y ait le moins de personnel possible», a confié leur avocat Me Patrick de la Grange. C'était la première comparution du transporteur devant une cour correctionnelle pour ce type de délit . Le jugement a été mis en délibéré. La compagnie est à nouveau convoquée à Paris en mars 2012 pour des faits similaires dans une autre affaire.