Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


EasyJet va rouler plus écologique en 2013


Le carburant est un gros poste de dépense pour les compagnies aériennes, il n’y a donc pas de petites économies. Après la peinture qui améliore aérodynamisme, EasyJet va tester en 2013 un nouveau système de roulage électrique plus écologique (Electric Green Taxiing System – EGTS), en collaboration avec les sociétés Honeywell et Safran. Ce système qu’elle sera la première à utiliser, permettra de diminuer la consommation de kérosène des appareils lorsqu’ils sont au sol.



DR Franck Betermin
DR Franck Betermin
EasyJet effectue de nombreux vols courts, aussi les avions de la compagnie consomment environ 4 % de leur carburant annuel au moment des phases de roulage. Ces phases, qui durent en moyenne 20 minutes par vol, représentent environ 5,6 millions de kilomètres par an. Pour palier ce phénomène, Honeywell et Safran ont développé un nouveau système de roulage électrique qui fonctionne aussi bien avec les avions neufs qu’avec les appareils déjà en service. Les premiers essais sont prévus pour 2013. Ils permettront de déterminer si les économies de carburant réalisées sont à la hauteur des attentes et de quantifier les autres bénéfices de l’innovation. Si le test est concluant, le système sera proposé dès 2016.
Cette technologie permet aux appareils de rouler sans avoir besoin d’utiliser leur moteur, par le biais d’un Groupe Auxiliaire de Puissance (GAP) destiné à produire de l’énergie dans les roues motrices. Chaque roue de la machine est équipée d’un dispositif électromécanique tandis que l’électronique de puissance et un système de contrôles unique donnent aux pilotes un contrôle total de la vitesse, du freinage et de la direction de l’appareil pendant les opérations de roulage. Le système donnerait donc la possibilité de réduire, voire éliminer complètement, l’utilisation de remorqueurs qui mènent ou font partir les avions à leur point de stationnement.