Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 18 Septembre 2014

Ebola, la France précise la situation en Afrique de l’ouest



Dans un communiqué, le ministère des affaires étrangères et du développement international rappelle aux Français qu’il est déconseillé, sauf raison impérative, de voyager dans les pays d’Afrique de l’ouest touchés par l’épidémie de fièvre hémorragique virale ébola, à savoir : la Guinée, le Libéria, le Nigéria et la Sierra Leone.



Pour mémoire, Ebola se transmet d’abord à l’homme à partir des animaux sauvages (chauves-souris et singes) puis par contagion humaine, principalement avec des personnes malades par des contacts directs avec du sang, des sécrétions, ou des liquides biologiques.

En l’absence de traitement efficace ou de vaccin pour l’homme, il convient notamment de :
• ne pas se déplacer et de ne pas séjourner dans les zones de foyer de l’épidémie,
• respecter les règles d’hygiène de base (se laver fréquemment les mains avec du savon ou une solution hydro-alcoolique),
• éviter tout contact rapproché avec des personnes ayant une forte fièvre,
• éviter tout contact avec des animaux sauvages (singes, chauves-souris…) vivants ou morts,
• ne pas consommer et ne pas manipuler de viande de brousse.

Les premiers symptômes peuvent apparaître entre 2 et 21 jours (moyenne de 8 jours) après la contamination. Attention, l’essentiel de la contagiosité est réelle après déclaration des symptômes (état grippal avec des fièvres, douleurs musculaires, diarrhées et vomissements).
Les personnes présentes dans un pays où circule le virus qui ont une forte fièvre (supérieure à 38,5° C) apparue brutalement doivent contacter les services de l’ambassade ainsi qu’un médecin.

Les personnes de retour d’un pays où circule le virus et qui présentent une soudaine forte fièvre (supérieure à 38,5° C) doivent :
• dans le cas où ces symptômes se développent à bord de l’avion, informer immédiatement les personnels navigants,
• dans le cas où les symptômes se développent dans les 21 jours après le retour, contacter immédiatement le 15 en mentionnant leur voyage.