Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Ebola: les équipages peuvent refuser des vols sur les pays contaminés


Une réunion entre la direction d'Air France et les partenaires sociaux, lundi dernier 8 septembre, a abouti à la possibilité pour les équipages de refuser les vols sur les pays qui les inquiètent sans retenu sur salaire. Pour l'heure et depuis le début de l'épidémie, un seul vol a été annulé selon la compagnie.



Il y a plusieurs semaines déjà que les informations sur Ebola inquiètent les personnels navigants de la compagnie Air France. Le Libéria n'étant pas desservi par la compagnie et les vols vers la Sierra Leone étant d'ores et déjà suspendus, plusieurs organisations syndicales demandaient la suspension des vols vers le Nigeria (Lagos, Abuja et Port-Harcourt) ou Conakry, en Guinée. Le CHSCT (Comité d'Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail) a déposé sur le sujet un avis de "danger grave et imminent". Une réunion tenue lundi entre la direction et les partenaires sociaux s'est terminée par un accord à mi chemin: la compagnie maintient ses vols, mais les personnels navigants peuvent refuser de se rendre sur les destinations sans qu'il y ait de retenue sur salaire. Les personnels recevant leur plan de vol plusieurs jours à l'avance, à la compagnie de trouver un remplaçant en cas de désistement.