Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Lundi 11 Août 2014

Ebola modifie les plans de vols en Afrique



Les conséquences de l’épidémie d’Ebola va au-delà des premières suppressions de liaisons aériennes vers les pays concernés, la Sierra Leone, la Guinée et le Libéria. Désormais les passagers qui proviennent directement ou non de ces pays sont considérés comme suspects et les compagnies qui s’y rendent également. Psychose ?



Abidjan a décidé ce lundi 11 aout de suspendre tous ses vols de et vers les pays infectés par le virus Ebola, Nigeria non compris. De son côté Abuja affirme qu'il n'est pas question de laisser le virus circuler. C'est en tous cas le sens du message que veut délivrer le Nigeria qui, touché désormais lui aussi par 9 cas avérés, veut s’afficher comme un champion de la lutte contre Ebola. Les enjeux économiques sont énormes, il s’agit de ne pas se faire blacklister comme les 3 pays qui ont été le foyer initial de l’épidémie. Le Nigeria a ainsi suspendu les vols de la compagnie nationale gambienne sur son territoire en raison des mesures "insatisfaisantes" prises par la compagnie face à l'épidémie d'Ebola dans la région. La Gambie n’a pas de cas d’Ebola annoncé mais la compagnie Gambia Bird Airlines n’a pas suspendu ses vols vers la Sierra Leone et le Liberia, elle est donc a priori suspecte. Dans un courrier à la compagnie, l'Autorité de l'aviation civile nigériane (NCAA) informe le transporteur : «En conséquence, vos vols vers le Nigeria ont été provisoirement suspendus avec effet immédiat jusqu'à ce que vous soyez capables de mettre en place des mesures acceptables et satisfaisantes ». La NCAA affirme vouloir amener toutes les compagnies opérant au Nigeria depuis la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone à "mettre en place des mesures adéquates pour garantir que des passagers infectés par cette maladie n'embarquent pas et ne sont pas amenés dans le pays".