Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 14 Mai 2013

Ecrire au volant, la mort au tournant



Utiliser son téléphone au volant est interdit, et puni d’une amende de 135 € et du retrait de 3 points du permis. Il reste que de plus en plus d’automobilistes textotent au volant. C’est même la première cause de mortalité au volant aux Etats-Unis !



DR wikipedia Scared Poet
DR wikipedia Scared Poet
Bien sûr, l’enfer, ce sont les autres. Mais quel voyageur d’affaires n’a pas été tenté de passer un sms dans un embouteillage ? Et si de nombreux jeunes font désormais attention à l’alcool, ils ne se privent pas de leur téléphone en conduisant. Une récente étude du Cohen Children’s Medical Center de New York démontre que les textos au volant sont désormais la 1ère cause de mortalité outre-Atlantique, avant l’alcool. Et CBS New York ajoute que ce sont ainsi plus de 3000 jeunes américains qui meurent chaque année en écrivant des textos alors qu’ils conduisent, soit 300 de plus qu’avec l’alcool. En France, 39% des jeunes envoient des textos alors qu’ils roulent d’après l’association Prévention routière. Et si le nombre d’appels au volant a globalement diminué, c’est au profit des autres usages visuels et tactiles du téléphone, comme Internet ou les textos, s’inquiète le ministère de l’intérieur qui évoque des pratiques, très présentes «dans la jeune génération qui accède au volant», constituant «une source de danger montante».