Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 16 Février 2012

Egencia étudie le comportement des Voyageurs d’Affaires



Egencia a interrogé près de 900 voyageurs d’affaires (clients ou non de la société), en Europe, à propos de leurs préférences et de leurs habitudes lorsqu'ils sont en déplacement. Qu’ils soient «road warriors» ou voyageurs occasionnels, ils ont leurs petites habitudes et leurs préférences. Autant le dire franchement, le résultat laisse sur a faim, loin du niveau qualitatif des analyses fournies habituellement par la TMC. Un sondage qui n'apporte pas de grandes réponses concrètes aux grandes interrogations que se poseraient les acheteurs à propos de leurs voyageurs. Plutôt une simple photographie à un instant T.



Egencia étudie le comportement des Voyageurs d’Affaires
Selon l'étude d'Egencia, le voyageur d’affaires européen moyen est un homme, âgé de 31 à 50 ans qui voyage une à deux fois par mois. Il se déplace en priorité en France, puis en Europe et enfin à l'internationale, généralement en classe économique. Il travaille principalement dans l'encadrement supérieur, le commerce ou les technologies.

Pour autant, quelques réponses étonnent. A la question «des aéroports préférés», les personnes interrogées ont désigné Paris Charles de Gaulle comme étant leur installation préférée, suivi de Schiphol (Amsterdam) et de l’aéroport de Munich. Un classement qui va à l’encontre des autres sondages publiées jusque-là. Les deux tiers des répondants étant de l’Hexagone, on peut se demander si un certain chauvinisme n’a pas exalté le résultat. Ou alors preuve d'une relation amour/haine complexe avec la plate-forme parisien ? A l'interrogation «quel est l’aéroport que vous appréciez le moins ?», Roissy ressort aussi premier. Par contre, lorsqu’on affine les réponses, les voyageurs d’affaires en déplacement vers des destinations européennes disent préférer tout de même Munich.

48 % des personnes interrogées ont déclaré que, lorsque cela est possible, elles limitent leurs déplacements à une seule journée pour éviter les frais d’un séjour à l’hôtel. Mais les professionnels sont mitigés sur la question puisque 42 % des sondés ont déclaré ne pas le faire.

Sans surprise, on découvre également que parmi les options les plus plébiscitées pour les déplacements en avion, les voyageurs d’affaires apprécient d'avoir plus de place pour leurs jambes, éviter le siège du milieu et ne pas faire la queue aux contrôles de sécurité. A la question, «les téléphones mobiles et autres appareils devenant de plus en plus sophistiqués et connectés, emportez-vous votre ordinateur portable avec vous lors de vos déplacements ?», les personnes interrogées répondent à 75 %: de la même façon qu’avant. 10 % seulement le font plus fréquemment et 15 % moins fréquemment.

Côté hôtel, les voyageurs misent aussi sur le confort sans toutefois avoir la folie des grandeurs. 40% des personnes interrogées ont désigné l’utilisation de la piscine de l'hôtel comme le premier «petit luxe» dont elles profitent au cours de leur séjour, ainsi que l’utilisation du spa et du centre de fitness. L’utilisation du set bouilloire/thé dans la chambre et le fait d’avoir le temps de faire du tourisme tiennent respectivement la deuxième et troisième place. Tandis que le Top 5 se clôture sur un plaisir simple que les voyageurs d’affaires un peu marmotte ou allergiques au ménage apprécieront en effet : «ne pas faire le lit» (30 %). Les services beaucoup plus «luxe» ou onéreux comme «recourir à la conciergerie de l’établissement», «réclamer tout ce qui est fourni gracieusement», «se servir dans le mini bar» et «profiter des notes de frais pour bien manger» occupent le bas du classement avec des réponses inférieures à moins de 15 %.

Parmi les autres points à retenir :
• Conversations pendant le voyage : La technique la plus communément employée pour éviter les conversations importunes pendant le voyage consiste à se plonger dans un livre ou un magazine.
• Commodités standard souhaitées : Lorsque l’on a demandé aux voyageurs quels services standards pouvaient leur être proposés par les hôtels, ils ont cité en premier les chargeurs de téléphone portable/MP3/ordinateur (59%), puis le dentifrice (50%), les adaptateurs électriques (44%) et les chaussons (32%).
• Désagréments : Les personnes interrogées ont désigné les restrictions et procédures de sécurité à l’aéroport (60%) comme étant le plus fort désagrément durant leur déplacement suivi par le temps passé loin de chez soi et de sa famille (48%), puis par le fait de transporter ses affaires de bureau (équipement informatique, chargeurs, dossiers, etc.) (31%) et de devoir s’occuper des notes de frais à son retour (28%).
• Associer affaires et loisirs : 50% des voyageurs d’affaires prennent le temps de faire du tourisme au cours de leurs voyages.

fr_business_traveller_report.pdf FR_Business_Traveller_Report.pdf  (2.68 Mo)