Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 3 Novembre 2009

Egencia optimiste pour 2010, peut-être un peu trop !



Egencia publie ses prévisions 2010 pour les voyages d’affaires et son indice de négociabilité des tarifs hôteliers. L'agence en ligne prévoit notamment une augmentation de déplacements professionnels vers les principales destinations européennes sur courts et longs courriers.



L’étude que nous publions intégralement ci-dessous est en contradiction avec les six dernières analyses récemment publiés sur le sujet. Non pas en termes d’évolution possible des marchés mais plutôt en termes de « valeurs » globales dont on sait aujourd’hui qu’elles resteront négatives au moins sur les deux premiers trimestres de l’année 2010 et sans doute proche du zéro pour le reste de l’année 2010. On peut donc se poser la question de l’évolution des tarifs aériens cités dans l’étude. Le marché montre bien que les prix en Europe restent à la baisse avec des niveaux de négociation proches aujourd’hui des 8 à 10 %. Faut-il voir dans l’étude d’Egencia une vision par trop américanisée de la reprise ? Sans doute, même si l’agence en ligne est réaliste sur la réactivité des marchés et la faiblesse de la demande.

L’étude présente une évaluation des tendances générales du secteur, des facteurs macroéconomiques, des recherches approfondies sur les marchés fournisseurs, les capacités et les tendances du secteur aérien, de l'hôtellerie et de location de véhicules sur les différentes destinations nationales et internationales.

« Dans l'ensemble, nous prévoyons une reprise des voyages d'affaires en 2010, tandis que les économies se stabilisent dans le monde entier.», analyse Rob Greyber, Président d'Egencia. « La demande qui en résulte, alliée à la capacité des fournisseurs à répondre aux besoins de manière suivie, devrait contribuer à augmenter le prix moyen des billets d’avion par rapport à l’année dernière dans de nombreuses destinations de voyages d’affaires. ».

Europe

Le prix moyen des billets d'avion vers les principales destinations professionnelles d’Europe et le prix moyen des nuitées devraient augmenter de manière modérée. Les villes européennes présentent des signes de croissance positive et la demande de voyage d’affaires va commencer à s’accroître, particulièrement sur les marchés clés de la finance. Les réductions récentes des capacités du transport aérien, l’attention portée par les compagnies aériennes à la profitabilité de leurs vols, ainsi que les récentes fusions, parmi lesquelles la consolidation Air France/Alitalia ainsi que la fusion Delta/Northwest, devraient aussi contribuer à l’évolution à la hausse des prix. Les hôtels situés dans les centres d'affaires régionaux devraient bénéficier également de l’augmentation de la demande.
« Les marchés européens montrent des signes de croissance », explique Christophe Pingard, Senior Vice-président Egencia Europe, « cependant la persistance de l'incertitude économique alliée à une concurrence accrue sur les lignes aériennes, auxquelles s'ajoute un prix du pétrole stabilisé, en baisse de 30% par rapport à l'an dernier, ont contribué à faire baisser les prix en Europe sur les principales destinations d'affaires ».

Le tableau ci-contre illustre l'évolution annuelle du prix moyen des billets d'avion et celle du prix moyen d'une nuitée - exprimés en dollars US - sur un certain nombre de destinations de voyages d'affaires en Europe.


Perspectives du point de vue de l'offre : Négociabilité dans le secteur hôtelier

Le rapport de négociabilité des tarifs hôteliers d’Egencia, indicateur de l'offre globale sur les principaux marchés nationaux, semble montrer que 2010 présente des perspectives contrastées pour les différentes destinations européennes. L'Espagne et les Pays-Bas vont rester un marché d'acheteurs, tandis qu'au Royaume-Uni, en France et en Allemagne, l'offre devrait rester faible en 2010.

Indice de négociabilité – Europe :

chiffres europes egencia


« Les prévisions d'offre seront les plus faibles au Royaume-Uni, en France et en Allemagne, contrairement aux marchés américain et à la région Asie Pacifique pour lesquels le taux de négociabilité restera haut en 2010. En Europe, les possibilités de négociation des tarifs des chambres d'hôtel offertes aux responsables de voyages d'affaires semblent concerner uniquement l'Espagne, notamment Barcelone et Madrid », précise M. Pingard.

Et en Amérique du Nord

En dépit de la baisse continue de la demande de billets en classe affaires, de l’accroissement de la concurrence low-cost et de l'augmentation des frais annexes qui contribuent à la baisse des prix moyens des billets d'avion, plusieurs facteurs sont susceptibles de pousser les prix à la hausse. Ces facteurs sont notamment : la sortie de crise qui devrait avoir une incidence positive sur la demande
de voyages d'affaires, le maintien de la capacité aérienne et l'amélioration des marges, les récentes fusions dans le secteur aérien, la baisse des taux de change du dollar américain et le risque persistant d'inflation.

Dans cette perspective, les tarifs moyens dans l'hôtellerie devraient rester stables ou connaître une baisse pouvant atteindre 5% par rapport à l'an dernier sur les principaux marchés d'affaires. Même si la demande insatisfaite, le regain de vitalité de certains secteurs économiques et l'augmentation du nombre de réunions/conférences devraient entraîner les prix à la hausse, dans le même temps la réduction de la capacité aérienne et en conséquence du nombre de voyageurs devrait se traduire par une stabilité ou une baisse des tarifs dans l'hôtellerie. De plus, l'abondance de l'offre hôtelière de court terme en 2008-09, l'augmentation des tarifs aériens et les contrats d'entreprise tirant parti des prix réduits déjà en place pour 2010 vont accroître la pression à la baisse.

Le tableau ci-dessous illustre l'évolution du prix moyen des billets d'avion et du prix moyen d'une nuitée - exprimés en dollars US - sur un certain nombre de destinations de voyages d'affaires en Amérique du Nord.


prix billet d'avions egencia

prix billet d'avions egencia - 2





Tendances en matière de gestion des voyages

Egencia a interrogé plus de 100 travel managers sur les mesures de contrôle des coûts mises en place, les frais de déplacement et leurs attentes pour 2010. 59% des personnes ayant participé à cette étude déclarent que les voyages d'affaires ont été légèrement ou substantiellement réduits cette année, contre 48% en octobre 2008. 10% font état d'une légère augmentation des dépenses liées aux voyages d'affaires contre seulement 3% l’année passée.

Les travel managers utilisent en priorité les dispositifs de réduction des coûts suivants :

- la réservation à l'avance des billets d'avion (57%, contre 55% à l'automne 2008)
- l'application rigoureuse de la politique de leur entreprise en matière de déplacements professionnels (52%, contre 44%)
- le suivi strict des billets non utilisés (45%, contre 44%)
- l’exigence d’une validation préalable des déplacements (44% contre 43%)

« La situation économique difficile de 2009 et l'amélioration des outils de reporting et de gestion des déplacements ont incité les responsables voyages et les directions des achats à contrôler leurs
programmes de manière plus rigoureuse », explique Pam Keenan Fritz, Vice-Président Senior Amérique du Nord. « Cette évolution apparaît clairement dans les tendances que nous constatons en analysant les données relatives à l'application des politiques groupe et les négociations : un tiers des responsables affirment qu'ils évaluent et modifient plus souvent leurs programmes voyages qu’auparavant.1 »

En 2009, la gestion des réunions stratégiques a occupé une place croissante dans l'industrie des voyages d'affaires et des opportunités existent pour mettre en place des synergies entre ces réunions et les programmes de voyages d’affaires standards pour l'année 2010. A l'heure où les entreprises expriment à nouveau leur intention de consacrer de l'argent aux meetings et incentives, la priorité est davantage donnée à la gestion du budget des ces programmes et à la capacité de délivrer un retour sur investissement significatif sur ces dépenses événementielles.

Région Asie-Pacifique

Les tarifs aériens moyens devraient augmenter légèrement pour les marchés de la région Asie-Pacifique en raison de l'augmentation de la demande, supérieure à l'offre. Cependant, on s’attend à une réduction du nombre de voyageurs d'affaires dans cette région du monde qui devrait se traduire par des tarifs hôteliers stables ou inférieurs, à l'exception de Sydney et Singapour pour lesquels une légère remontée des prix est possible.

Le tableau ci-dessous illustre l'évolution du prix moyen des billets d'avion et de celle du prix moyen d'une nuitée - exprimés en dollars US - sur un certain nombre de destinations de voyages d'affaires pour la région Asie-Pacifique.



Téléchargez ci dessous la version PDF fournie par Egencia

egencia_previsions2010___031109.pdf Egencia Prévisions2010 - 031109.pdf  (187.99 Ko)