Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Elle réclame 800 000 dollars après s'être ébouillantée avec un thé


Entre les turbulences et l’espace confiné, une tasse de thé peut devenir un objet ultra dangereux en avion. D’ailleurs, Ryanair et Aer Lingus ont été - par exemple - le théâtre d’accident à cause de ce breuvage british bouillant. Elles ont été condamnées par la justice irlandaise respectivement à verser 4000 € et 7000 € à leur victime. C’est bien connu, les Américains voient toujours plus grand. Ainsi pour la même bévue, une passagère du Tennessee réclame 800 000 dollars à Southwest Airlines et l'une de ses hôtesses.



Elle réclame 800 000 dollars après s'être ébouillantée avec un thé
Angelica Keller était installée sur le vol Nashville-Houston de Southwest Airlines du 28 décembre 2011 lorsqu’elle a demandé un thé à l’hôtesse. L’agent de bord lui a alors apporté une tasse d’eau très chaude glissée dans une seconde tasse où se trouvait le sachet de thé. En essayant de l’extirper, la passagère a renversé le liquide bouillant sur ses jambes, les brûlant au second degré. Ses avocats assurent qu’elle en a gardé des cicatrices. Le plainte - déposée le 25 septembre 2012 - accuse la compagnie de ne pas disposer de tablette sur ses sièges ainsi que d’avoir servi d’une «manière déraisonnable» le breuvage et utilisé de «l’eau beaucoup trop chaude pour une utilisation en avion». La femme blessée réclame 300 000 dollars pour ses frais médiaux et 500 000 dollars en dommages et intérêts, selon CNN..