Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Elle s’endort dans l’avion et retourne à son point de départ


Si un passager doit actuellement 13 500 € à la SNCF à cause de sa sieste, une voyageuse s'est quant à elle retrouvée à faire 12 000 km et 18 heures de vol en dormant. Une Française a en effet eu la mésaventure de faire l’aller-retour entre le Pakistan et Paris car elle ne s’était pas réveillée à son arrivée à Roissy.



iStock Alex Hinds
iStock Alex Hinds
Christine Ahmed était partie de Lahore au Pakistan le mardi 21 août 2012 à bord d’un avion de la compagnie Pakistan International Airlines (PIA). Pendant le vol, qui faisait également escale à Milan, la passagère s’est endormie. Ni l’atterrissage, ni l’activité du débarquement n’ont réveillé la voyageuse profondément enfouie dans les bras de Morphée. Elle est également passée entre les mailles des contrôles puisque aucun employé de la compagnie n’a remarqué sa présence pendant les deux heures où l’appareil est resté sur le tarmac de Roissy. Après ce long somme, elle a ouvert les yeux toujours dans les airs entourés de nouveaux compagnons de voyage. Mais elle n’a pas averti pour autant l’équipage de sa présence. Ce sont les services d’immigration de Lahore qui ont découvert son étrange mésaventure. Ils l’ont renvoyé mercredi vers l’Hexagone. C’est la voyageuse qui a payé ce nouveau billet car la compagnie a estimé qu’«il est avant tout de la responsabilité du passager de descendre de l'avion». Néanmoins, PIA a lancé une enquête pour déterminer les failles qui ont permis à la Française de faire cet aller-retour sans être repérée par l’équipage.