Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Emirates bouscule Air France et KLM à Bruxelles


Le vol est passé inaperçu et s’inscrit dans la logique de développement des compagnies du Golfe. Le 5 septembre dernier, Emirates a inauguré son vol quotidien vers Dubaï, offrant ainsi aux entreprises belges un lien vers l’Asie et l’Australie. Cette nouvelle liaison va bousculer fortement Brussels Airlines sur l’Afrique, Jet Airways sur l’Inde mais également Air France KLM. Les compagnies récupéraient sur leur hub français et hollandais les voyageurs d’affaires en correspondance.



«Emirates ne s’est pas trompé de cible en répondant aux attentes d’un grand nombre de voyageurs qui souhaitent se rendre vers l’Asie, l’Inde ou l’Australie», a précisé dans son discours d’accueil Arnaud Feist, le patron de Brussels Airport qui ajoute que «La concurrence est bénéfique à toutes les compagnies présentes au départ de Bruxelles». Mais dans la réalité, ce sont quelques 16 000 voyageurs annuels qui devraient utiliser les services de la compagnie dubaïote. Un chiffre important pour le marché belge. Selon un expert aérien belge, «Paris et Amsterdam seront les premières victimes de ce nouveau vol qui pourrait prendre 25 % de parts de marché en Belgique en deux ans».

Pour Thierry Aucoc, Vice-Président Opérations Commerciales Europe unis et Fédération de Russie, «Le service d’Emirates va faire la différence. Nous sommes la seule compagnie aérienne proposant des sièges en première classe au départ de Bruxelles à destination de l'Extrême et du Moyen-Orient. Nous observons déjà des réservations fortes vers la Chine, les Émirats Arabes Unis, le Japon et l'Inde, un des plus grands partenaires commerciaux de la Belgique». Et pour appuyer cette arrivée, la compagnie a prévu des offres tarifaires appuyées ces prochaines semaines.