Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 26 Juin 2011

Emissions de CO2 : les menaces de la Chine se précisent contre Airbus



Le constructeur Airbus doit jongler avec de nombreuses pressions en ce moment. Après l’épisode du patriotisme économique , pour la méga-commande d’Air France, c’est la Chine qui revient à l’attaque pour le dossier ETS. Les menaces de représailles contre l’Europe et son système de quotas d’émissions de CO2 semblent se préciser, et concerneraient une commande de la compagnie Hong Kong Airlines.



Emissions de CO2 : les menaces de la Chine se précisent contre Airbus
La menace, déjà évoquée au mois de mai , devient de plus en plus pesante pour Airbus. Selon le Financial Times, dans son édition du 24 juin, la Chine aurait déjà dégainé, en mettant entre parenthèse une commande de dix A380, qu’Airbus devait fournir à la compagnie Hong Kong Airlines. Coût de la riposte : 2,7 milliards d'euros. Les autorités chinoises, tout comme les États-Unis, remettent en cause la légitimité du système européen ETS, qui doit s’appliquer aux compagnies impliquées sur le marché européen dès 2012. Le patron d'Airbus lui-même avait fait part de ses réserves vis-à-vis du projet, en soulignant les menaces qui pesaient sur le constructeur.