Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Encore plus d'avions dans le ciel en 2034, selon Boeing


Les compagnies vont commander plus d'avions que prévu au cours des 20 prochaines années, selon Boeing. Le constructeur américain a revu à la hausse les prévisions faites l'année dernière concernant le marché des nouveaux appareils commerciaux. Il devrait être de 38 050 avions entre 2015 et 2034, soit une augmentation de 3,5% par rapport aux estimations de 2014.



Randy Tinseth, vice-président du marketing de la division Boeing Aviation Commerciale explique que "Le marché de l’aviation commerciale demeure solide et résilient". Il ajoute "Nous prévoyons que le marché va continuer de croître et tablons sur une demande robuste d’avions neufs". Ainsi sur vingt ans, la flotte d’avions commerciaux va doubler, passant de 21 600 appareils en 2014 à 43 560 en 2034. "Sur les 38 050 avions qui seront livrés durant cette période, 58% permettront de répondre à cette croissance. Le transport de passagers va poursuivre sa progression à un rythme annuel d’environ 4,9%, proche de la tendance historique de 5%", explique Boeing. En outre, le transport aérien enregistrera plus de 7 milliards de passagers d’ici 2034. Le fret, mis à mal actuellement, devrait progresser au rythme d’environ 4,7% par an.

"Le marché des avions monocouloirs demeure le segment le plus important et continue d’afficher la plus forte croissance ; à ce titre, 26 730 avions monocouloirs seront nécessaires au cours des deux prochaines décennies", souligne Boeing. Ces avions transportent jusqu’à 75% des passagers sur plus de 70% des lignes commerciales exploitées dans le monde. Le secteur est nourri en particulier par le développement des low-cost et des transporteurs traditionnels des pays émergents et en voie de développement. Dorénavant, les compagnies à bas coût représentent environ 35% du marché des monocouloirs.

Selon les prévisions de Boeing, le segment des avions long-courriers nécessitera 8 830 nouveaux appareils, et sera dominé par les long-courriers de moyenne capacité comptant de 200 à 300 places. "Si la croissance des compagnies aériennes nourrit encore la majorité de la demande en avions neufs, un nombre important et croissant d’appareils vieillissants vont devoir être remplacés. Chaque année, environ 2 à 3% des appareils en service devront être renouvelés", explique le constructeur.

Pour sa part, le marché du fret aérien continue de se renforcer, avec une demande estimée à quelques 920 nouveaux avions au cours des 20 prochaines années.