Lundi 13 Août 2012

Et vous, vous bossez vraiment pendant les vacances ?


Comme chaque année, quelques entreprises du voyage en mal de notoriété nous font le coût du sondage consacré au travail pendant les vacances. Bonne conscience ou réalité, toujours est-il que les résultats sont souvent surprenants. Ces études au doigt mouillé révèlent que les Français seraient travailleurs pendant leurs vacances. Faut-il y croire ?



Bien sûr, pour beaucoup vacances riment avec détente. Et c’est plutôt normal. L’envie de farniente, de soleil et de découvertes pilote cette période bénie où l’on fait le vide dans sa tête, où l’on oublie le stress du travail et les contraintes quotidiennes. Vacances, le mot est là pour le rappeler : période où l’on modifie ses habitudes pour aller vers le plaisir. Alors qui bosse ? Sans doute quelques cadres et patrons plus habitués à suivre au jour le jour leurs activités que de couper radicalement avec le quotidien des affaires. Sont-ils nombreux ? Si l’on en croit les Ipsos et autres BVA, plus sérieux, à peine 32 à 35% des vacanciers s’intéresseraient à leurs activités professionnelles pendant les congés. Et encore, le chiffre prend en compte le fait de consulter ses mails, entre 20 et 30 minutes par jour ou d’assurer une petite veille informative. Car si le changement de nos habitudes s’est fait via nos smartphones ou nos PC portables, il n’empêche que ce n’est pas du travail au sens pur du mot. Aujourd’hui, aller sur Facebook, échanger avec des amis par mails ou se renseigner sur les activités ludiques proposées sur son lieu de vacances…Avouons le, ce n’est pas du travail. Sans doute, l’année prochaine, faudra t-il mesurer le nombre de vacanciers qui partent avec leur tablette, leur micro ou tout autre outil numérique. Et là, je vous le promets, on devrait frôler les 100 %.

Marc Dandreau



Notez