Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 21 Octobre 2010

Etats Unis : un pilote refuse le scanner corporel, on lui retire sa licence



Un pilote du Tennessee, fatigué de subir les contrôles tatillons des agents de sécurité, a refusé de passer dans un scanner corporel et risque de perdre sa licence. Michael Roberts, pilote pour ExpressJet Airlines a également refusé la palpation sous prétexte qu'il était en transit et qu'il n'avait pas quitté l'aéroport.



Etats Unis : un pilote refuse le scanner corporel, on lui retire sa licence
Basé à Houston, le pilote a explique qu'il est lassé de subir en permanence des contrôles corporels qui, dans certains cas, sont largement injustifiés. Le pilote conteste les règles mises en place pour les équipages qui obligent le personnel volant à passer quatre ou cinq points de sécurité distants parfois de moins de 800 mètres. La TSA (Transportation Security Administration) a expliqué que le refus de tous les contrôles (scanners et palpation) était inadmissible et contraire aux règles de sécurité en vigueur. Et d'ajouter que "C'est au équipage de montrer l'exemple".