Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Ethiad Regional dément ne pas accorder de vacances à ses pilotes


Darwin Airline, compagnie qui exploite la marque Etihad Regional, ne respecterait pas le droit du travail suisse. Le syndicat SSP et des salariés du groupe assure que des employés n'ont pas pu prendre de vacances depuis le début de l'année et que certains pilotes ont dépassé le quota annuel d'heures de vol. L'entreprise réfute ces accusations.



La mise en place de la marque Etihad Regional ne s'est pas faite sans difficulté. En février dernier, à peine un an après son lancement, elle a dû lancer une restructuration. Selon le syndicat SSP et des salariés du groupe, les conditions de travail seraient également difficiles. Les employés seraient toujours soumis à la baisse de salaire temporaire de 10% acceptée en 2013. Outre la paie, les vacances et horaires poseraient aussi problème. Jamshid Pouranpir, secrétaire syndical du SSP a assuré à La Tribune de Genève : "Des pilotes n'ont pas encore pu prendre de vacances depuis le début de l'année et n'en ont pas de prévues. Pire, certains d'entre eux ont déjà dépassé - en octobre - le quota annuel d'heure de vol pour une année".

L'entreprise rejette ces accusations. Dans un communiqué, elle indique: "Monsieur Pouranpir fait de fausses déclarations et fait du tort à la compagnie et ses employés". Elle ajoute "Darwin Airline a les preuves qui contredisent toutes ses déclarations. La sécurité aérienne et le respect de tous les règlements et de qualité de services sont notre priorité numéro un". Elle a engagé un avocat afin de porter cette affaire devant les tribunaux.

Le syndicaliste assure aussi de son côté avoir les preuves de ses accusations. Il estime que l'entreprise met la pression sur ses salariés et l'organisation syndicale pour "dévier la discussion du véritable problème".