Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Ethiopian Airlines mettra le cap vers Tokyo en avril


Ethiopian Airlines a accueilli 6 millions de passagers en 2014 (+15 %). Souhaitant dépasser South African Airways en nombre de voyageurs transportés en 2015, la compagnie a prévu de renforcer son réseau. L’Asie et l’Afrique continueront d'être ses principaux moteurs de croissance.



Ethiopian
Ethiopian
Ethiopian Airlines va poursuivre son expansion en Asie. Elle se posera à Tokyo à partir du 20 avril 2015. Elle assurera une liaison tri-hebdomadaire vers la capitale japonaise via Hong Kong avec un 787-8. Avec le lancement de cette ligne, Hong Kong passera en quotidien sans escale. La compagnie reprend également la desserte de Singapour. La ville sera reliée à Addis-Abeba par trois fréquences hebdomadaires non-stop en 787 à partir du 8 mai 2015. «Cette nouvelle option devrait permettre à Ethiopian d'améliorer son service vers Singapour et d’ouvrir des connexions uniques vers l'Australie et la Nouvelle-Zélande», précise le communiqué.

Des ouvertures sur l'Europe et aux États-Unis
Los Angeles va devenir la deuxième destination d’Ethiopian aux États-Unis après Washington Dulles, qui est desservi un 777-200LR. Le transporteur a également augmenté sa présence sur le marché américain en signant un accord de codeshare avec United Airlines en août 2014. Quant à l’Europe, Dublin deviendra la 10ème destination de la compagnie en juin 2015.

Ethiopian mise sur Joint Venture en Afrique
Ethiopian qui a lancé Kano au Nigeria et a repris son vol vers les Seychelles en 2014, compte renforcer sa présence régionale avec l’arrivée de trois nouveaux Boeing 737-800. La compagne est également en pourparlers avec la République Démocratique du Congo et le Rwanda pour une prise de participations et la gestion de leurs compagnies aériennes nationales respectives. «Si les deux offres se finalisaient, cela confirmerait la position de leader du transporteur sur le marché de l'Afrique orientale», précise l'entreprise.

Une flotte doublée d'ici 10 ans
En incluant ses deux acquisition ASKY (40 % des parts) et Malawian (49 %), le Groupe Ethiopian dispose actuellement d’une flotte de 79 avions, soit la plus grande flotte d’Afrique. La compagnie ne s’arrêtera pas là. Elle prévoit de doubler sa flotte au cours des 10 prochaines années. Ethiopian a actuellement des commandes pour 20 B-737 MAX 8s, 12 A350, trois 737-800, trois 787-8s, deux 777-300ER et deux 777F. Elle a aussi négocié une commande potentielle de 777X ainsi que des A350 supplémentaires. «Afin d'atteindre son objectif d'exploiter 150 appareils d'ici 2025, Ethiopian devra commander au moins 29 autres avions. En supposant que la flotte vieillissant des 757 et 767 sera à la retraite au cours de la prochaine décennie, au moins 44 nouveaux avions seront nécessaires», précise Ethiopian.
Elle recevra déjà trois 787-8 supplémentaires ainsi que deux 777-300ER supplémentaires en 2015. «Ces appareils seront utilisés sur des routes long-courriers existantes afin de permettre à certains 787 d’être positionnés sur des marchés stratégiques».