Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Etihad Regional défend sa nationalité suisse


L’Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) a annoncé le 18 mars 2014 qu’il ouvrait une procédure pour déterminer si Etihad Regional est bien sous contrôle helvétique. Ses dirigeants assurent que la nouvelle entreprise est bien une compagnie majoritairement suisse.



Alors que l’OFAC s’interroge sur la nationalité d’Etihad Regional, l’entreprise, née du rapprochement d’Etihad et Darwin Airline, rappelle qu' «En novembre 2013, Etihad Airways a convenu d’acquérir 33,3% du capital de la compagnie aérienne régionale suisse Darwin Airline. Les 66,7% restants sont conservés par des investisseurs suisses. Basée à Lugano, en Suisse, Darwin Airline a ensuite été rebaptisée Etihad Regional. La compagnie aérienne est opérée par Darwin Airline SA.» Le transporteur ajoute qu’il dispose d'une direction suisse et «apporte une contribution importante à l'économie suisse par le développement de l'emploi, des voyages d'affaires et de tourisme locaux». Il précise également que les fonctions financières et le contrôle opérationnel de Darwin Airline, comprenant la gestion continue de la navigabilité, sont tous basés en Suisse. La nouvelle société conclut que «La coopération entre Etihad Airways et Darwin Airline a été structurée de manière à satisfaire pleinement les exigences réglementaires suisses et européennes. Les détails de l'alliance stratégique ont été soumis à l'Office Fédéral de l'Aviation Civile (OFAC) en octobre 2013». Le communiqué assure que «Opérée par Darwin Airline SA, Etihad Regional fera les meilleurs efforts pour évaluer le maintien de la liaison Zurich-Lugano, route culturelle et commerciale importante pour la Suisse».

Augmentation de l’offre
Etihad Regional a déjà prévu d’augmenter son réseau de 16 à 33 destinations. Elle proposera entre autres cet été une liaison Genève – Toulouse. La compagnie a prévu d’accueillir 4 nouveaux avions dans sa flotte. Elle compte embaucher un total de 40 membres d'équipage pour opérer les appareils. Elle est également en cours de recrutement pour 16 pilotes et 16 co-pilotes, portant le nombre total de navigants à 115 et son effectif total à 300.