Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Etihad : hausse de 19 % des revenus du 3e trimestre


La nouvelle partenaire d’Air France se porte bien. Etihad Airways a annoncé le 9 octobre un revenu d’1,3 milliard de dollars US pour le troisième trimestre de 2012, un chiffre en hausse de 19 % comparé à 2011 (1,1 milliard de dollars). De plus, la compagnie aérienne nationale des Émirats Arabes Unis a transporté 2,79 millions de voyageurs au cours du trimestre soit une hausse de 23 % par rapport à la même époque l’année dernière.



Etihad : hausse de 19 % des revenus du 3e trimestre
Etihad Airways présente aussi son meilleur taux de remplissage réalisé en un trimestre avec 81,2 %. Elle estime également être «en bonne voie pour passer le cap des 10 millions de passagers en 2012». Elle ajoute dans un communiqué que «La hausse des revenus continue à surpasser la croissance de la compagnie aérienne en termes de capacité» et qu’elle reste convaincue «d'atteindre pour la deuxième année consécutive la rentabilité sur l’année pleine».
Le revenu passagers a été stimulé par les revenus générés par les partages de codes et les partenaires de l'entreprise aérienne, qui ont progressé de 51 % à 182 millions de dollars US (comparé à 121 millions de dollars en 2011). Les importants accords de codeshare et marketing d’airberlin et du transporteur du Golfe ont apporté 51 millions de dollars de revenus à Etihad Airways à date cette année, dépassant les prévisions initiales pour l’année complète.
Air Seychelles, dont le transporteur détient 40 % de parts, continue à voir son revenu progresser grâce à l’augmentation des fréquences et des partages de codes. Elle réduit également ses coûts en tirant avantage des synergies, en partageant des économies d’échelles et via l’intégration des fonctions de back-office d’Etihad Airways à Abu Dhabi. «Air Seychelles reste sur la bonne voie pour atteindre l'équilibre en 2012, dans le cadre de la première année du contrat de gestion sur cinq ans passé avec Etihad Airways, ce qui confirme un revirement spectaculaire de la situation économique de la compagnie aérienne après plusieurs années de lourdes pertes», explique la compagnie du Golfe.
Virgin Australia a vu les revenus en partage de codes apportés au transporteur d'Abu Dhabi progresser de 16 % comparé à l’an dernier.