Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Etihad regarderait du côté de Kingfisher


On ne prête qu'aux riches et c'est sans doute pour cela que la presse indienne fait état de rumeurs quant à une prise de participation d'Etihad dans la compagnie Kingfisher, clouée au sol par la perte de sa licence.



© MilborneOne
© MilborneOne
Selon le Times of India, le salut de la compagnie indienne passerait par une alliance avec une compagnie internationale. Et le journal fait remarquer qu'Emirates a déjà annoncé son intérêt pour les possibilités d'entrer au capital d'une compagnie aérienne privée indienne. L'occasion fera t-elle le larron ? Jet Airways avait été un temps pressenti pour cette association mais visiblement, rien de très concret. Pour l'heure, du côté d'Etihad, le silence est de mise. Le rapprochement avec Air France pourrait être analysé comme une première étape d'une stratégie visant à assurer une continuité entre l'Asie, assurée par Etihad, les États Unis avec Delta et l'Europe avec le futur pôle Européen d'AF. Charge au groupe Air France/KLM de gérer les fréquences "long courriers" supplémentaires. Pour la presse indienne, cette construction se tient même si, comme le souligne le journaliste, "s'associer ne veut pas dire gérer". Pour mémoire, Etihad serait également intéressée par les 25 % des parts que détient le Gouvernement Irlandais dans Aer Lingus.