Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Etihad repense ses services à bord des long-courriers


Les voyageurs d'affaires vont pouvoir découvrir de nouveaux produits à bord des vols longs et très longs courriers d'Etihad. La compagnie du Golfe a amélioré ses services en First, Business et Economy.



Les passagers First des vols longs et très longs courriers sont maintenant accueillis à bord par une lettre personnalisée du chef de cabine. Sur un plateau d'argent , ils trouveront également une boisson de bienvenue, une serviette chaude et des dattes. En outre, les repas sont servis dans des services en porcelaine de Chine et les vins versés dans des verres en cristal. Les voyageurs peuvent aussi déguster une sélection de canapés, un pré-dessert servi par le chef, un café/thé gourmand proposant des petits gâteaux ou encore un cognac. De nouveaux coussins, inspirés par la palette des nouveaux intérieurs, ont également été installés à bord.

Les clients Business profitent d'une nouvelle literie sur les vols très longs courriers. Les hôtesses préparent le lit avec un matelas, une couette et un oreiller. Elles donneront également aux passagers un pyjama en coton et des chaussons. L'option "Dine Anytime" est maintenue avec un menu "All Day" sur les longs courriers. Les repas seront servis dans une nouvelle vaisselle dont une panière à pain.

La classe Eco présente de nouveaux intérieurs ainsi que des nouvelles couvertures d'appui-tête et housses de coussin. Les menus, la vaisselle et les plateaux ont été retravaillés. Sur les long-courriers de nuit et tous les très long-courriers, les passagers recevront un nouveau coussin pouvant être utilisé en coussin standard ou en coussin tour de cou. Une trousse d'accueil est également fournie. Elle comprend entre autres un masque pour les yeux réversibles affichant de chaque coté les messages ‘Do not disturb’ ou ‘Wake me for Meals’.