Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Dimanche 3 Avril 2016

Etude In Extenso : les hôtels d'ïle de France souffrent toujours



Selon l'étude In Extenso Deloitte, le secteur hôtelier français affiche en février des tendances assez similaires à celles observées en janvier 2016. Les établissements parisiens et franciliens, fragilisés par les attentats de fin 2015, montrent toujours des signes de difficultés en février tandis que la Côte d’Azur et la Province confirment, voire amplifient, les progressions enregistrées en début d'année.



La durée de l’effet des attentats du mois de novembre 2015 à Paris est différente selon les territoires. Si l’hôtellerie en régions avait enregistré un recul de la fréquentation sur les mois de novembre et décembre, après les attentats terroristes du 13 novembre, son activité avait repris des couleurs en janvier 2016. Les résultats de février semblent confirmer cette reprise. En effet, la catégorie Luxe enregistre de très belles performances sur la Côte d’Azur comme en Province avec des RevPAR en progression de, respectivement, 21,8 et 9,4% sur janvier et février. De plus, le chiffre d’affaires hébergement est tiré vers le haut par une progression très sensible de la fréquentation.

Par contre, Paris et les principaux Pôles de l’Ile de France souffrent encore. L'étude In Extenso explique "Le temps de la reprise n’est pas encore venu. Les RevPAR sont en retrait, selon les catégories et les zones de 13 à près de 20%. Le rythme des réservations enregistré par les professionnels ne laissent a priori pas espérer un retour à la normale avant le second trimestre de cette année". In Extenso souligne: "Les récents événements à Bruxelles rappellent à toutes les clientèles internationales le risque sécuritaire dans cette zone de l’Europe", et il est vrai que la clientèle loisir américaine, en particulier, a annulé de nombreux projets de voyage en Europe.