Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mardi 21 Avril 2009

Exclusif : une étude Airplus et AFTM sur les Travel Managers




Une femme, très largement diplômée, avec au minimum 5 années d’expérience, voilà le portrait type du Travel Manager français. Si l'on en croit les premiers résultats d'une étude menée par l'Association Française des Travel Managers (AFTM), en collaboration avec AirPlus, spécialiste de solutions de paiement et de reporting pour la gestion des déplacements professionnels et avec le concours technique et méthodologique du Cabinet Atlans, le métier de Travel Manager (TM) s’appuie avant tout sur une expérience reconnue dans des univers aussi variés que le monde des achats, de la gestion, de la négociation commerciale ou du tourisme.



Exclusif : une étude Airplus et AFTM sur les Travel Managers
Pour l'AFTM, cette étude (dont les résultats définitifs et complets seront dévoilés à la fin du mois de mai), devrait permettre de définir le portrait type du TM et de donner une meilleure visibilité quotidienne du travail qu’il effectue.

Selon Michel Dieleman, Président de l’AFTM, « Comprendre le mécanisme qui conduit aujourd’hui au poste de Travel Manager doit faciliter la reconnaissance d’un métier encore jeune mais déjà très implanté au sein des entreprise ». Autre information de l’étude, le besoin en formation des professionnels du domaine. Face à la complexité d’un métier aux limites sans cesse repoussées, les TM veulent en apprendre toujours plus. « Un souhait qui se comprend face aux évolutions technologiques » commente Michel Dieleman, qui précise que « Le domaine d’intervention oblige le TM à devenir un spécialiste de l’aérien, de la location de voiture ou des échanges ferroviaires, sans oublier la sécurité des voyageurs quelque soit le pays visité ».

Pour Claire Castier, responsable marketing AirPlus France, « L’étude est essentielle pour mieux cerner les besoins et les attentes des voyageurs et des entreprises. Toutes les évolutions technologiques qui s’annoncent doivent faciliter non seulement les échanges de données et d’informations mais aussi permettre de mieux répondre aux attentes des TM ». Si l’un des rôles de l’AFTM est de donner ses lettres de noblesse au métier de TM, force est de reconnaître que cet objectif passe avant tout par la mise en place de référents précis, seuls capables de prévoir et d’anticiper les besoins en formation. Mais au-delà, elle apportera une connaissance affutée des attentes de l’entreprise. Deux points que le travail en cours permettra de mieux comprendre même si, selon ses promoteurs, cette enquête, unique à ce jour, devrait réserver bien des surprises !

A destination des Travel Managers, des voyageurs d’affaires, des prestataires de services et des organismes de formation, cette étude sera disponible dès sa publication sur le site de l’AFTM