Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Face à des réservations à la peine, Air France mise encore plus sur sa montée en gamme


Le nouveau PDG du groupe Air France-KLM, Jean-Marc Janaillac est venu à la rencontre des professionnels du tourisme lors du premier jour du salon IFTM Top Resa. Attentats, grèves... la compagnie a enregistré une baisse des réservations de 5% entre juin et août 2016 et la tendance devrait s'accentuer dans les mois à venir. Le nouveau patron du groupe mise sur une montée en gamme et l'arrivée du 787 pour attirer à nouveau les passagers sur les lignes d'Air France.



Attentats, mouvements sociaux, morosité économique, surcapacité sur l'Europe... Air France a fait face à de nombreuses turbulences ces derniers mois et celles-ci impactent son activité. La compagnie a, en effet, enregistré une baisse des réservations de 5% entre juin et août 2016. Et son ciel ne semble pas prêt à s'éclaircir dans les semaines à venir. Jean-Marc Janaillac reconnaît que "Cette tendance s'accentue sur la fin de l'année avec une baisse de 5 à 10%". Les marchés affichant les reculs les plus forts sont le Japon, la Chine et l'Amérique.

Sur le secteur France, les volumes restent importants mais la pression est de plus en plus forte sur les prix.

Pour convaincre les clients d'embarquer dans ses avions, l'entreprise compte intensifier sa montée en gamme. Ainsi, la qualité du service des repas à bord et le service à la demande, proposé en cabine Business à bord de certains vols reliant Paris-Charles de Gaulle à Singapour et New York-JFK depuis mai 2016 sera étendu à Tokyo-Haneda d'ici la fin de l'année. "Ce service très apprécié de nos clients sera ensuite déployé vers de nombreuses autres destinations en 2017", assure Frédéric Gagey PDG d'Air France.

Le Dreamliner et une nouvelle premium à la rescousse
Air France compte également sur l'arrivée de son Dreamlier et d'une nouvelle Premium pour convaincre les passagers de choisir ses services. La compagnie recevra son B787 début décembre et le mettra en place sur l'axe Paris CDG – Le Caire, le 9 janvier 2017. L'avion sera équipé de 30 Business, 225 sièges Économique et surtout 21 nouveaux fauteuils Premium Economy. Cette nouvelle offre, disponible dès le premier vol, proposera une assise élargie de 2,5 cm, constituée de mousses plus confortables et d’un renfort au niveau des lombaires. L'espace pour les jambes a été amélioré tandis que l'espacement entre les rangées a été agrandi de 5 cm. En outre, l'inclinaison du siège sera de 130 degrés contre 123 degrés actuellement. Parmi les autres petits plus, l'accoudoir central dispose de 2,55 cm supplémentaires et une rainure creusée dans la tablette permet au passager de maintenir à la verticale son livre ou sa tablette numérique.

Le Boeing 787 sera équipé d'une connexion wifi à bord. Pour faire découvrir ce nouvel avion à ses clients, Air France proposera, les 7 et 8 janvier prochains, quatre vols « boucle » (Paris/Paris) de 2h30. Les billets seront mis en vente début décembre.

La poursuite de la montée en gamme sur la flotte
Sur les lignes long-courriers du transporteur, 36 Boeing 777 seront équipés des nouvelles cabines Best et desserviront 32 destinations cet hiver. Au total, 44 B777 seront rénovés d'ici au mois d'août 2017. La montée en gamme des Airbus A330 débutera à l'hiver 2017 et devrait être finalisée l'année suivante. En parallèle, l'entreprise étudie le réaménagement de ses Airbus A380 avec un début de déploiement possible dès 2019.

Les appareils se verront également équiper du wifi en même temps que la mise en place des cabines best.

Sur les lignes moyen-courrier, la montée en gamme des cabines se poursuit également avec 24 Airbus A320 modifiés dès fin octobre 2016 tandis que la modification de 11 Airbus A321 sera lancée en novembre.

L'amélioration des services devrait également passer par une évolution de la grille tarifaire du moyen-courrier. Economy mini, Economy Classic et Economy Flex pour Air France puis Basic, Basic+, Smart et Flex pour Hop ! Les travel managers pourraient ainsi bientôt voir la fin du casse-tête des billets. Air France planche sur l'alignement de la grille tarifaire entre les compagnies. Les abonnements devraient également être revus d'ici la fin de l'année ce qui s'accompagnerait de réductions. Par exemple, les billets Full Flex pour l'Europe qui tournent actuellement à 750€ en moyenne pourraient par exemple passer à environ 500€.

Trust Together présenté le 2 novembre
Le plan stratégique Trust Together sera présenté au conseil administration du groupe le 2 novembre 2016. Son objectif est de rétablir la confiance avec les clients mais également au sein du groupe. L'entreprise travaille ainsi sur toutes les options stratégiques pour améliorer les résultats du groupe. Une low-cost long-courrier est-elle l'une d'elles ? "Nous voyons arriver de nouvelles concurrentes sur ce secteur, en effet. Nous étudions la situation. Nous travaillons sur plusieurs hypothèses mais aucune n'est privilégiée pour le moment", a répondu Jean-Marc Janaillac.






1.Posté par U CORSU le 20/09/2016 20:07
Montée en gamme et en même temps Low Cost Long Courier annoncée au CA de Novembre...avec un autre PDV en 2017.....Janaillac avec son pote Enarque Hollande va nous faire un coup de Jarnac a la sauce Socialo- Cahuzac en nous disant les yeux dans les yeux LA COMPAGNIE VA MAL PRENEZ LE PDV et soyons rachetez par les Qataris!

2.Posté par Duvernois le 21/09/2016 02:07
Air France doit faire un retour en arrière pour ce qui concerne la disponibilité des hôtesses, les repas, l'entretien en général et la propreté des avions.
Le groupe et le personnel Air France ont perdus leur prestige d'antan.
Sur un vol long courrier vers l'Asie, hôtesses hautaines, voire désagréables, repas lamentables.
Je parle ici de la classe éco, mais, d'après des amis, il en: est de même pour la classe supérieure.
En résumé tout les services sont à revoir sur vos vols.
Sur un vol Roissy / Bordeaux, un avion anormalement bruyant, avec des vibrations à faire frémir les passagers ainsi que le personnel de bord, qui tremblait de peur.
Il est loin le temps ou Air France était une référence et avait notoriété et monopole.
Ne dormez plus sur vos lauriers, la concurrence est vive.