Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 12 Novembre 2008

Faire face à la crise



Des pratiques économes, c'est ce que les entreprises comptent mettre en place pour faire face à la crise, en commençant, pour plus de 70% d'entre elles, par la réduction des budgets voyages: tel est le résultat d'une enquête réalisée par HRS auprès de ses clients.



A lire sur le même sujet
(c) Andres Rodriguez - Fotolia.com
(c) Andres Rodriguez - Fotolia.com
Pas moins de 71,4 % des personnes interrogées ont décidé de réduire le budget «voyages d’affaires» à la demande de leurs entreprises. Un peu plus de la moitié d’entre elles déclarent que le volume et les budgets affectés aux voyages d’affaires diminueront en 2009. Le sondage, effectué par HRS France du 13 au 27 octobre 2008 auprès de 200 de ses clients et partenaires, révèle que les entreprises veulent désormais (à 57,1%) privilégier les conférences téléphoniques et que 33% d'entre elles prévoient dorénavant d’effectuer leurs déplacements dans la journée. Pour 42,9 % d’entre elles, les dépenses occasionnées lors des déplacements professionnels seront réduites. Le premier poste de réduction des coûts se fera au niveau des transports aériens puisque 88,9 % des personnes interrogées déclarent désormais opter pour la classe économique. Idem pour le train avec la seconde classe. Les hôtels 2* sont désormais privilégiés (55,6 % des réponses).

L’organisation de séminaires semble moins être touchée puisque 61,1 % des sondés indiquent que la crise financière ne va pas changer leurs habitudes. Néanmoins, 71,4 % d’entre eux déclarent qu’ils disposeront sans doute d’un budget plus réduit et 28,6 % organiseront moins de séminaires ou de réunions hors de leurs locaux. En 2009, selon l’étude, 88,2 % des séminaires se tiendront sur le territoire français alors qu’en 2008, ce chiffre n’était que de 71,4 %. Les personnes ayant organisé en 2008 un séminaire à l’étranger et revenant en France en 2009, déclarent à 60 % que la crise financière n’y est pour rien.

Parmi les hôteliers interrogés, 85,1 % sont persuadés que les voyages d’affaires et l’organisation de séminaires seront impactés par la crise financière. 73,8 % d’entre eux notent d’ores et déjà un taux de réservation à la baisse ainsi qu’un raccourcissement de la durée des séjours (38,1%) d’un point de vue des voyages d’affaires. L’organisation de séminaires et le taux de réservation sont restés stables pour 59,5 % des hôteliers sondés mais tous les profils de sociétés sont touchés, les grands groupes comme les PME, déclarent à 75 % les hôteliers interrogés par HRS.