Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


FastJet discute avec Emirates et 1time


Tout juste une semaine après son lancement, la compagnie FastJet pense déjà "alliances et stratégies". La nouvelle low-cost africaine est en discussion avec Emirates pour créer un partenariat. Elle envisage également de reprendre la compagnie en liquidation judiciaire 1tine.



FastJet discute avec Emirates et 1time
FastJet a pris son envol le 29 novembre 2012 mais elle ne traîne pas pour mettre en place sa politique de développement. Elle s’est déjà rapprochée d’Emirates pour discuter alliance. La compagnie du Golfe n’est pas désintéressée par son offre «Nous sommes prêts à travailler avec Fastjet. C’est une compagnie indépendante ce qui rend le travail plus facile», a confié Jean-Luc Grillet, Vice-président en charge des opérations commerciales en Afrique. De son côté, le patron de la nouvelle low-cost africaine Ed Winter a indiqué «Les discussions sont à un stade précoce mais cela représente une grande opportunité pour les deux parties».
La très jeune compagnie à bas coût ne s’arrête pas là, elle a également approché le liquidateur de la low-cost sud-africaine 1time qui a stoppé son activité le moins dernier. Si son offre d’achat aboutit, le transporteur souhaite reprendre la flotte d’ici les fêtes de fin d’année, ainsi que certains vols de l’entreprise placée en liquidation judiciaire.