Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Fastjet vise le Zimbabwe


Le ministre des Transports et du Développement des infrastructures du Zimbabwe vient de remettre un Air Service Permit à Fastjet. Ce sésame est un pas de plus vers le décollage de Fastjet Zimbabwe.



Après avoir dû renoncer aux marchés ghanéen et angolais, Fastjet souhaite se développer d'avantage en Afrique de l'Est. Son projet semble prendre forme. La low-cost africaine fondée en 2011 vient d'obtenir un Air Service Permit du ministre des Transports et du Développement des infrastructures du Zimbabwe. Ce document est une étape supplémentaire pour se voir remettre un certificat de transporteur aérien (AOC) par les autorités du pays et lancer Fastjet Zimbabwe. «Fastjet a identifié de nombreuses routes potentielles domestiques et internationales depuis le Zimbabwe où nous estimons que le modèle low-cost va stimuler le marché et puiser dans l'énorme marché de passagers voyageant actuellement en bus. Par exemple, il y a environ 100 bus par jour parcourant 1100km entre Harare et Johannesburg pour des prix allant jusqu'à 120 dollars l'aller-retour», explique Ed Winter, Président par intérim et CEO.