Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels




Mardi 15 Octobre 2013

Faut-il craindre les ondes émises par les téléphones portables ?


Voilà une question qui anime les partsians et les opposants à la téléphonie mobile. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) vient de publier les résultats de son évaluation sur les risques liés à l’exposition aux radiofréquences, en particulier celles des téléphones portables. Selon elle, il n’y a pas d’effet sanitaire avéré aux radiofréquences et il n’est pas nécessaire de proposer de nouvelles valeurs limites d’exposition de la population



Il reste que l’Anses souligne, avec des niveaux de preuve limités, que les radiofréquences produisent différents effets biologiques chez l’homme et l’animal. Elle s’appuie par ailleurs sur des publications traitant de la possible augmentation du risque de tumeur cérébrale sur le long terme pour les utilisateurs intensifs de téléphones portables. Enfin, l’Agence doit encore approfondir ses travaux concernant la question des électro-sensibles.

Face à ces études, l’Anses recommande notamment :
• un recours au système de la main-libre pour les utilisateurs intensifs de téléphone mobile en mode conversation, ces utilisateurs devant également privilégier l’acquisition de téléphones affichant des « débits d’absorption spécifique » (DAS) les plus faibles,
• un usage modéré du téléphone mobile pour les enfants,
• une meilleure maîtrise de l’exposition générale aux antennes-relais,
• un affichage systématique du niveau d’exposition maximal engendré pour tous les dispositifs émetteurs de champs électromagnétiques utilisés près du corps (tablettes tactiles, veille-bébé...).

rapport_anses.pdf rapport anses.pdf  (7.84 Mo)

Notez




1.Posté par belletti le 16/10/2013 07:34
depuis des anneès plus de 10 ans il est admis que les ondes electromagnetique on une incidence nefaste preuve en et depuis plusieurs annèes tout les maires de france ont signè un document afin que les operateur etalonne leur relais pylone de transmission sur la plus basse fraquence avec l obligation de respecter les normes qui ont etait definie et accepter en accord avec toute les mairies afin de proteger les population nous constatons que les maries ne procede pas a la verification regulier des etallonages des operateurs et semble ignorer totalement ce document signer. que les operateurs implante nt a tout va en tout lieu proche des habitations en ne prenant pas les precauttions puisque necessaire d autant plus que aucune mairie verifie les etalonage en contre expertise des operateur et que la pulpart du temps les taux d emission sont a leur maxi d intensitè le taux d intensite et generalement au plus fort la nuit compte tenue qu il doivent vider les memoires pour le cycle avenir d ou un bombardement de la plus haute intensite pendant que les gens dorment le seul refuge veritable serait de s enterrer dans une cave pour echapper a cela et au conscequence ou faire un etalonnage regulier sur un seuil inferrieur interdire l implantation en ville de tout relais



Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1216 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

 Deplacements Pros.com est membre du Syndicat de la Presse d'information en ligne (Spiil).

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.