Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Mercredi 20 Juillet 2011

Faut-il interdire les grèves à certaines périodes de l'année ?



L'idée de Lionnel Luca, Député des Alpes Maritimes, est simple : interdire les grèves au moment des grands départs pour éviter aux voyageurs et à la direction des entreprises concernées de devenir les otages de syndicats qui ont bien compris quelles sont les cordes à tirer pour obtenir satisfaction.



Faut-il interdire les grèves à certaines périodes de l'année ?
Dans un communiqué, ce proche de Thierry Mariani écrit : "Une nouvelle fois, ceux qui bénéficient de vacances à des prix défiant toute concurrence, n'ont rien trouvé de mieux que de pénaliser des salariés qui ont travaillé et économisé une année, afin de gâcher leurs vacances méritées". Des propos qualifiés de surréalistes par les syndicats qui dénoncent une "démagogie poussée typique du pourvoir actuel". Lionnel Luca a rappelé qu'il avait déposé, le 14 février 2008, une proposition de loi en ce sens. Elle n'a jamais été inscrite à l'ordre du jour de l'Assemblée Nationale.





1.Posté par bimbo le 20/07/2011 08:14
la grève est un droit. ça suffit comme cela les integristes de l'ump

2.Posté par Saroyan le 20/07/2011 08:35
Et pis quoi encore, cela commence comme cela et ensuite on interdit purement et simplement les grèves ! S'il y a des difficultés au moment des départs de congés c'est qu'avant il y avait un problème avant celle-ci et non résolu avant les les vacances. Il a appartient a l'entreprise de faire le nécessaire et non au législateur

3.Posté par Salocin le 20/07/2011 08:37
"L'idée est simple" certes, mais elle est anticonstitutionnelle…

4.Posté par raoul32 le 20/07/2011 08:49
le meilleur moyen pour éviter les grèves paralysantes serait , non pas de les interdire, mais de rétablir le dialogue social en france.

5.Posté par gicquel le 20/07/2011 08:51
Merci d'avoir pris le temps de nous écrire.

Votre message sera publié après validation par le modérateur.
Les attaques personnelles et les propos injurieux ne seront pas publiés.

très cordialement
La rédaction

6.Posté par azer le 20/07/2011 08:59
Le député Luca veut interdire les grèves à certain moment de l'année c'est vraiment du n'importe quoi,pourquoi pas autoriser les grèves que le dimanche
Ce que l'on devrait interdire M.Luca c'est de voir dormir les députés sur les bancs de l'assemblée devant les caméras car l'argent des contribuables

7.Posté par julie le 20/07/2011 08:59
Et le retour de l'esclavage, il en pense quoi mr Luca ??!!!

8.Posté par pierre le 20/07/2011 09:03
La grève dans les domaines où le pouvoir de nuisance est élevé, comme le transport, l'électricité et autres devrait être interdite toute l'année. En effet, dans ces domaines, les négociations ne portent plus sur les conditions de travail qui sont déjà meilleures qu'ailleurs, mais deviennent un chantage ignoble pour obtenir toujours plus.
Cette proposition va donc dans le bon sens. La grève était utile il y a un siècle; mais elle a été détournée de son but premier.

9.Posté par rib le 20/07/2011 09:07
Je pense que certains ont plus de facilité que d'autres pour obtenir satisfaction de leurs revendications. Que se passerait il si les services de santé, en revendication, interrompaient
totalement tous secours, tous soins, auprès du public. Ils ne le font pas. Pourquoi d'autres
(souvent les transports) profitent d'un avantage de blocage qui casse Entreprises, travail, et souvent d'autres salariés
qui se retrouvent bien handicapés et n'ont rien de plus après les grêves ?.....C'est de cette
manière qu'un mouvement de grêve est mal compris, et qu'il ne sert qu'une catégorie de personnes ou les enclave dans le sectarisme.

10.Posté par Bertrand le 20/07/2011 09:07
Bien d'accord avec de Thierry Mariani sur "Une nouvelle fois, ceux qui bénéficient de vacances à des prix défiant toute concurrence, n'ont rien trouvé de mieux que de pénaliser des salariés qui ont travaillé et économisé une année, afin de gâcher leurs vacances méritées".

Encore une fois les grévistes font preuve d'une égoïsme surréaliste.
Un contrôle des grèves ne devrait pas être nécessaire si certains salariés ne faisaient pas n'importe quoi avec ce droit durement obtenu dont on ne doit pas abuser.

11.Posté par Redi le 20/07/2011 09:10
Il ne faut pas toucher au "droit de grève" mais il faut appliquer des mesures déjà utilisées dans la plupart des pays :
- imposer un service minimum en cas de grève et poursuivre en justice ceux qui ne s'y plieraient pas,
- engager des poursuite pénales avec des peines plancher vis à vis de ceux qui ne respectent pas le "droit du travail", c'est à dire ceux qui se livrent à des piquets de grève pourtant totalement interdits et méprisants vis à vis de ceux qui ne partagent pas l'opinion des grévistes,
- supprimer de la liste des bénéficiaires des élections professionnelles les syndicats qui affichent leur appartenance politique. Les comptes de ces syndicats doivent entrer dans les comptes des organisations politiques qu'ils soutiennent

12.Posté par HUMBERT le 20/07/2011 09:18
Quelle bonne idée, et pourquoi ne pas prendre ses congés le week-end.
Je propose que tous nos chers et (trop chers) élus fassent leur mandat BENEVOLEMENT.

13.Posté par carbonnier le 20/07/2011 09:19
A un moment où le dialogue social est en panne au niveau national,Il n'est pas surprenant de vouloir ajouter encore un interdit et réduire ainsi les maigres moyens à la disposition des salariés!
La grève est un droit et les entreprises devraient privilégier le dialogue avec le personnel et ses représentants au lieu de laisser pourrir une situation en période estivale en espérant rejeter la faute sur les organisations syndicales.

14.Posté par carbonnier le 20/07/2011 09:20
A un moment où le dialogue social est en panne au niveau national,Il n'est pas surprenant de vouloir ajouter encore un interdit et réduire ainsi les maigres moyens à la disposition des salariés!
La grève est un droit et les entreprises devraient privilégier le dialogue avec le personnel et ses représentants au lieu de laisser pourrir une situation en période estivale en espérant voire rejeter la faute sur les organisations syndicales.

15.Posté par cobra le 20/07/2011 09:33
oui car c est prendre les francais en otages.c est un acte de laches et de fainiants.

16.Posté par Daniel le 20/07/2011 09:51
Mr Luca à beau jeu de monter salariés contre salariés. Il devrait cependant préciser qu'il n'est pas touché par le problème puisqu'en tant que député, il dispose d'un chauffeur à la rémunération probablement suffisante pour ne pas avoir besoin de faire grève pour se faire entendre. Lui meme toujours en temps que député doit avoir un traitement suffisant pour ne pas prendre ses vacances, avec un camp ou l'autre des personne qu'ils cherche à opposer.

La technique n'est pas nouvelle, ça s'appelle diviser pour mieux régner.





17.Posté par lada4ever le 20/07/2011 10:44
Bien-sur que non ! Sinon comment va t on pouvoir continuer a détester les syndicats ???? Tout le monde trouve normal qu'une poignée non représentative des Français pourrisse les vacances des autres !!! On trime toute une année pour se payer une ou deux semaines de vacances et systématiquement on nous prend en otage. C'est scandaleux !

Des grèves oui, car bcp de choses ne vont pas bien en France, mais des grèves autrement !