Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Fin de la grève des contrôleurs de Francfort


La justice allemande a statué : les 200 contrôleurs grévistes de Francfort doivent reprendre le travail. Le mouvement s’est donc fini le 29 février 2012 après 10 jours de grève. Le trafic devrait progressivement reprendre même si quelques perturbations subsistent sur le tarmac allemand, ce 1er mars.



Fin de la grève des contrôleurs de Francfort
Après avoir mis son veto, mardi soir, à l’entrée des aiguilleurs du ciel dans le mouvement de grève qui touchait l’aéroport de Francfort, la justice allemande a de nouveau donné raison au gestionnaire de la plate-forme Fraport et à la compagnie Lufthansa qui l’avait saisie, le mercredi 29 février 2012. Le Tribunal du travail de Francfort a interdit la grève des contrôleurs et préparateurs au sol estimant qu’il y avait un vice de forme. Les protestataires vont donc devoir retourner progressivement au travail. Néanmoins le syndicat GdF - à l’origine de l’action - ne compte pas en rester là. «Nous allons faire appel contre les deux décisions. Mais nous ne le ferons plus aujourd'hui, dans l'immédiat nous allons cesser notre mouvement et nous discutons avec Fraport pour l'organisation de la reprise du travail», a indiqué Michael Schäfer, président de GdF, à l’AFP.
Si la grève est interrompue, Lufthansa la plus touchée par le mouvement, a maintenu l'annulation de certains vols du 1er mars pour des raisons opérationnelles. Les passagers de la compagnie sont donc invités à vérifier le statut de leur vol sur le site de la compagnie.